J'utilise un shampooing à pigment violet sur mes cheveux blonds, puis-je teindre?


J'utilise un shampooing à pigment violet sur mes cheveux blonds, puis-je teindre? 1

J'arrêterais d'utiliser le shampooing pendant une semaine ou deux, en fonction de la quantité de pigment qu'il dépose dans vos cheveux, et j'utiliserais un shampooing clarifiant... puis je dirais que ce serait sans danger après une semaine ou deux de shampooing sans violette et shampooing clarifiant pour traiter les racines. De plus, si le brassage est un problème, des femmes plus expérimentées m'ont dit que l'achat d'un correcteur rouge/or et d'un remplisseur de protéines et l'ajout de chaque goutte à votre colorant/eau de Javel lorsque vous le mélangez empêchera le brassage. . .. Ils vendent ceci chez Sally Beauty Supply.

1.

Chez l'homme, l'allèle de l'albinisme est récessif à l'allèle pour la pigmentation normale de la peau. Si deux hétérozygotes ont des enfants, quelle est la chance qu'un enfant ait un pigment cutané normal? Quelle est la chance qu'un enfant soit un albinos?


J'utilise un shampooing à pigment violet sur mes cheveux blonds, puis-je teindre? 2

On dirait que quelqu'un n'a pas fait ses devoirs de sciences et les publie tous sous forme de questions ici. Simple barquette a = albinisme, let A = pas albinismeVous savez que les deux parents sont hétérozygotes. Que signifie hétérozygote? Hétéro = pas les mêmes, donc ils doivent être Aa génotypeRemember, le parent ne peut donner qu'un allèle chacun. Ce qui précède représente toutes les combinaisons possibles et leur fréquence.

J'ai copié cela de Quora au cas où je copierais et collerais cette explication sans lire pour que le professeur puisse me clouer. Maintenant, si vous vous souvenez, l'albinisme est récessif. Que signifie récessif? Il n'est exprimé que s'il n'y a pas de gènes dominants, donc l'albinisme doit être aa. Donc... sur les 4, une seule combinaison donne de l'albinisme. Donc, 1/4, 25%. Chez l'homme, l'allèle de l'albinisme est récessif de l'allèle pour la pigmentation normale de la peau.

Si deux hétérozygotes ont des enfants, quelle est la chance qu'un enfant ait un pigment cutané normal? Quelle est la chance qu'un enfant soit un albinos?

2.

Palette professionnelle de fard à paupières de bonne qualité? Marques, Ingedients...

D'accord, les meilleures palettes de couleurs de qualité que vous pouvez obtenir sont de mac, sans poser de questions. Je pense que la raison pour laquelle vous voyez de telles palettes bon marché est parce que le vendeur ne vend pas les ombres à paupières, juste le boîtier en plastique autour d'eux/palette.

Le pigment est une couleur très concentrée et oui c'est une version en poudre de fard à paupières, mais vous constaterez que les couleurs sont plus intenses lorsque vous utilisez un pigment.

3. L'ajout de trop de pigment de couleur à la résine Castin 'Craft rendra-t-il la résine indurablement durcie?

Pigment de couleur Castin Craft

4.

Quel pigment se trouve dans les algues rouges?

Phycoérythrine et phycocyanQuel pigment se trouve dans les algues rouges?

5.

Comment puis-je obtenir un bronzage?

Souvent, le signe de la peau pâle est pâle pigment mauvaise santé Maintenant pour obtenir un bronzage... tu dois manger sensible, faire de l'exercice .. et ne pas te brûler au soleil... Utilisez une crème solaire vraiment haute... et bronzez très lentement .. oui, ça fonctionnera...

La préparation de la peau pour le bronzage est très importante et cela permettra à la peau de changer lentement de pigment sans brûler... Puis après un certain temps, utilisez un facteur de bronzage inférieur... et soyez patient. Les ppl à peau pâle sont très sensibles aux UVA et aux UVB et deviennent de couleur homard et non bronzés... ou ils deviennent jus rouge et tachetée.

L'utilisation d'huiles brûlera la peau et vous rendra moins capable de bronzer. Mangez et soyez en bonne santé. Une peau saine et forte bronzera mieux... et rappelez-vous... ne vous brûlerez jamais, ce qui causera des cancers de la peau et des problèmes.

Amusez-vous maintenant ..

6. Un pigment "noir" absorbe-t-il tous les photons?

Un pigment noir absorbe la lumière sur toute la plage visuelle. La lumière n'est pas des photons.

Voir ma réponse à Qui a suggéré que la lumière est composée de paquets d'énergie appelés photons?

7. Où puis-je commander BONNE palette de pigment pour un prix décent?

C.-à-d. M.A.C.?

J'étais juste au centre commercial et j'ai vu (à sephora) que NARS avait une nouvelle palette.

Ils ont un pigment merveilleux-une couleur très vraie-mais je suggérerais également d'utiliser un apprêt (la décomposition urbaine en a un bon) pour tout maintenir afin qu'il ne se retrouve pas sous vos yeux. Bonne chance!

8.

Expliquer comment il est déterminé si un pigment si impliqué dans une réponse à la lumière dans les plantes.?

Généralement, cela se fait en surveillant la production d'oxygène. Puisque l'oxygène est un produit de la photosynthèse, plus il y a d'oxygène produit, plus la photosynthèse a eu lieu.

Cela peut être fait en utilisant des bactéries photosynthétiques ou des algues, selon l'expérience d'Engelmann dans les années 1880. Une réponse à la lumière par pigment peut également être surveillée dans une plante vivante supérieure en masquant une zone photosynthétique sur une feuille pendant quelques jours, puis en la retirant rapidement, en extrayant le pigment avec un solvant organique chaud et en testant la zone avec une solution d'iode pour la production d'amidon. Il ne devrait y en avoir aucun dans la zone feuillue conservée en l'absence de lumière

Machine d'anesthésie connaissances connexes:
  • Faculty of Anaesthesia of Dental Unit

    Sudan has a lack of the anaesthetists especially outside the Center State " Khartoum " as few universities have faculties of Anaesthesia Sciences which offer a four-year BSc in Anaesthesia. UMST was the third University to establish a BSc degree in Anaesthesia after the University of Gezira and Alzaiem Alazhari University .The UMST program consists of eight semesters covering medical sciences and anaesthesia courses and was approved by the Sudanese Ministry of Higher Education, Ministry of Health and the WHO . Candidates graduate as Anaesthesia Technologists .

    The first batch of anesthesia students at UMST started their studies in 2004. Graduates use the titles " Second Anesthesia Specialist " in Sudan, " Specialist of Anesthesia Technology " in Saudi Arabia and " anesthesia Technologist " in other Gulf countries.

    Lire la suite
Machine d'anesthésie Q & A associé:
  • What Drugs Are Used in Anaesthesia?

    A lot of different ones. Depends on the case, the patient, the surgeonu2019s needs, whether MAC, General, regional, combined regional/general.What drugs are used in anaesthesia?

  • What Type of Anaesthesia for Tonsillectomy?

    They use general anaesthesia for the surgery. I am on day 12 of recovery right now. It is also normal for you to have difficulty breathing when you wake up, but do not worry it only last a short time

  • Dentist and General Anaesthesia Question?

    Yes, and I would recommend it, especially in your case. I am slightly afraid of dentists and got the anaesthesia when I got 4 teeth pulled, I was fine. So, yes, it is usually used in your case and you would probably want to get it :).

  • Time Course of Inhaled Anaesthetic Drug Delivery Using a New Multifunctional Closed-circuit Anaesthesia Ventilator. in Vitro Comparison with a Classical Anaesthesia Machine†

    Background. The aim of this study was to detail the time-course, defined as the changes in end-tidal drug concentration with time, and consumption of inhaled anaesthetics when using a multifunctional closed-circuit anaesthesia machine in various drug delivery modes, and to compare it with a classical anaesthesia machine using an out-of-circle vaporizer under high and low fresh gas flow conditions. Methods.

    Using an artificial test lung, sevoflurane and desflurane time-course and consumption were compared when using the Zeus apparatus (Dräger, Lübeck, Germany) with direct injection of inhaled anaesthetics or the Primus apparatus (Dräger, Lübeck, Germany) using a classical out-of-circle vaporizer. Anaesthetics were targeted at 1 and 2 MAC end-tidal during 15 min. For both apparatus, out-of-circle high and low fresh gas control (FGC) and for Zeus , auto-control (AC) modes (fixed fresh gas flow at 6 and 1 litre min−1 and uptake mode) were compared.

    Time to reach target, initial overshoot and stability at target, and wash-out times were compared. Results. In FGC, an initial overshoot in end-tidal drug concentration is seen when using 6 litre min−1 fresh gas flow and a slower time course is observed when using only 1 litre min−1 in both apparatus.

    In auto-control mode, the time course of both sevoflurane and desflurane was very fast and not influenced by the changes in fresh gas flow. No overshoot at target was seen. At all settings, the wash-out times were faster when using Zeus than Primus .

    Inhaled anaesthetic consumption was lowest with the Zeus ventilator in uptake AC mode. Conclusion. A combination of the fastest time course and lowest consumption of sevoflurane and desflurane was found when using the Zeus apparatus in AC uptake mode.

    The time course of optimal inhaled anaesthetic drug delivery is hampered by a conflict between reducing agent consumption by minimizing the fresh gas flow (FGF) and levelling the difference between desired and actual drug concentration, particularly when using classical anaesthesia machines. Solid titration of inhaled anaesthetics implies a fast and reliable alteration without overshooting the targeted inhaled agent concentration and involves the maintenance of a stable desired drug level. In contrast, economy of consumption is only possible when minimizing FGF towards low-flow or even closed-circuit conditions, whereby fresh-gas flow equals patient uptake.1 Classically applied out-of-circle vaporizer setting implies that a fast adjustment of inhaled agent concentration is only feasible by vastly increasing the FGF resulting in a possible overshoot in inhaled agent concentrations and increased consumption.23 Using a principle where an agent is directly delivered into the breathing circle system independent of FGF theoretically allows fastest alteration of agent concentration.

    By uncoupling agent delivery and FGF, the conflict between anaesthetic agent concentration and minimal consumption will be resolved.4 Various experimental systems have been described in the literature seeking these criteria of agent control and delivery while using closed-circuit technology together with in-circle agent delivery.5-7 Many disadvantages8-10 have limited their introduction into clinical practice. Recently, a new anaesthesia machine (Zeus , Dräger, Lübeck, Germany) was developed and commercialized aimed at resolving the disadvantages from the experimental generation of closed-circuit machines. This system uses a newly designed, blower-driven ventilator and a servo-controlled valve system to control various ventilation modes.

    Anaesthetic and fresh gas delivery is feedback-controlled by using direct injection into the breathing circle, making it possible to realize closed-circuit ventilation. The aim of this study was to investigate the time course and consumption of inhaled anaesthetic in vitro when using the Zeus anaesthesia machine in various drug delivery modes and to compare it with a classical anaesthesia machine using an out-of-circle vaporizer in high and low FGF conditions. The breathing system of the Zeus apparatus follows the basic structure of a classical rebreathing system (circle system), as shown in Figure 1.

    The exhaled breathing gas is led through the expiratory limb with the non-return valve to the manual breathing bag, which is used as the breathing gas reservoir of the ventilator. The blower (see below) is speed-controlled and conveys the gas out the breathing bag through the absorber, the non-return valve and the inspiratory flow sensor into the patient's lungs. The inspiratory pressure is regulated with the blower.

    When exhalation begins, the proportional controlled valve opens. The gas mixture flows out of the lungs through the expiratory non-return valve and the proportional valve back into the breathing bag. Surplus volume is evacuated through the surplus gas valve (preset at 1 kPa) to the anaesthetic gas scavenger system.

    The total breathing system volume including soda lime canister is 2 litre (value measured without breathing bag). The ventilation system compliance is around 0.2 ml kPa−1 (value measured without breathing hoses). The ventilator consists of an electronic driven and controlled compressor turbine placed in the inspiratory limb.

    The compressor turbine is dynamically driven by a brush-less DC motor, enabling it to: (i) build up the breathing pressure and deliver the corresponding flow to the patient during inspiration time; and (ii) deliver a circuit flow that is required to mix the gas within the breathing system independently from patient inspiratory effort. During automatic ventilation, the turbine transports the breathing gas from the breathing bag reservoir to the patient during the inspiratory phase. During expiration, the gas returns to the bag and is additionally circulated and mixed.

    The Direct Injection of Volatile Anaesthetics (DIVA) anaesthetic metering unit meters volatile anaesthetics and FGF, as schematically presented in Figure 2. It comprises the non-anaesthetic-specific supply unit and up to two plug-in, anaesthetic-specific metering units (Fig. 3).

    The metering unit stores a quantity of anaesthetic liquid. The selected volatile anaesthetic is injected into a heated vaporizing chamber using a pulsed liquid injection valve. The anaesthetic vapour is delivered to the breathing system via the supply unit using a heated pipe.

    Depending on the ventilator control mode (see below), the supply unit either directly injects (auto-control (AC) mode) the saturated agent vapour into the breathing system or mixes it with the fresh gas first (fresh gas control (FGC) mode). The supply unit is part of the closed-circuit delivery system. The delivery system is able to work in different operation modes.

    As explained below, in AC uptake the delivery system injects vapour and fresh gas separately into the breathing system. According to required uptake this fresh gas and volatile anaesthetics are injected. Instead of selecting 'Uptake', the user can preset a 'minimum fresh gas flow'.

    In the 'Fresh gas control' (FGC) mode, the fresh gas is mixed with the anaesthetic agent vapour to emulate a classical system with flow meter and vaporizer. The mixed gas is delivered to the breathing system or optionally to an external fresh gas outlet. The main sensor system contains various oxygen and infrared analysers to continuously monitor the ventilation and agent delivery systems (see Appendix 1).

    The Zeus apparatus is multifunctional in both administration modes for inhaled anaesthetics and fresh gas, as shown in Table 1, and in ventilation modes. Some of the modes require closed-loop feedback systems, which are explained in detail in Appendix 2. For drug delivery, two control modes are possible, FGC and AC.

    In FGC mode, a classical ventilator with capacity for low-flow and an out-of-circle vaporizer is emulated and no automated system is active. FGF and oxygen concentration are set manually, emulating the use of classical rotameters. The set concentration (vol %) of inhaled anaesthetics is set at a specific 'emulated vaporizer' concentration.

    In AC mode, multiple computerized closed-loop feedback systems can be turned on. In the AC mode with minimal FGF (e.g. 1 litre min−1), the clinician sets a targeted end-tidal concentration of inhaled anaesthetic and the volatile anaesthetic feedback control will obtain and maintain this targeted end-tidal concentration as accurate as possible, thereby initially overshooting the inspiratory concentration.

    The oxygen concentration in the breathing circuit is targeted towards a set inspiratory oxygen concentration using the oxygen closed-loop feedback control. In full AC mode, also called 'uptake mode', anaesthetic delivery, inspiratory oxygen concentration, and FGF are feedback-controlled. FGF is therefore minimized towards closed-circuit conditions and will only add the required quanta of oxygen, nitrous oxide or air to maintain a given set gas mixture.

    The specifications of the feedback controllers and the ventilation modes are detailed in Appendices 2 and 3, respectively. The Primus Anesthesia Workstation consists of an electrical piston-driven ventilator, an electronic mixed gas control unit and out-of-circle vaporizers to deliver the volatile anaesthetic. The breathing system of the Primus apparatus is a classical rebreathing system (circle system).

    To simulate clinical conditions, an artificial test lung (Lungensimulator LS8000, Dräger, Lübeck, Germany) was used, into which 0.2 litre min−1 carbon dioxide was introduced, aiming for an end-tidal carbon dioxide partial pressure (⁠ ⁠) of ∼5.3 kPa. A continuous flow of 0.2 litre min−1 (simulating oxygen consumption) was sampled to a stand-alone S/5 monitor system (Datex-Ohmeda, Helsinki, Finland) and not returned to the system. Using this, human oxygen consumption and carbon dioxide production was simulated.

    Additionally, the gas sample line from the Zeus or Primus apparatus (depending on the study group) was connected at the Y-piece of the breathing circle for obligatory gas sampling. These gas samples are returned into the breathing system resulting in no gas loss. The artificial lung model is already described and used elsewhere.11 For each test-run, carbon dioxide absorbent (Drägersorb 800, Dräger, Lübeck, Germany) was renewed.

    Only oxygen and air was used in the breathing system. The ventilatory frequency was set at 12 bpm and the tidal volume at 0.49 litre. After checking the air tightness of the ventilator (this is part of the installation procedure), it was connected to the artificial lung.

    In FGC (Primus and Zeus ), the fresh gas was set at oxygen 50% in nitrogen. In AC (Zeus only), the inspiratory oxygen was set at 50% in nitrogen. First, the lung was ventilated until a stable profile of capnography and inspiratory oxygen concentration was attained, simulating adequate preoxygenation.

    Thereafter, the test was started. Each test-run consists of three stages: at time 0, the aim is to achieve and maintain an end-tidal concentration of 1 MAC (i.e. 2% for sevoflurane and 6% for desflurane).

    Thereafter, at time 15 min, the ventilator is reset to achieve and maintain an end-tidal concentration of 2 MAC (i.e. 4% for sevoflurane and 12% for desflurane); and finally, at time 30 min, the volatile anaesthetic administration was stopped and agent is blown-off. Recording stopped when end-tidal level fell below 0.2 MAC.

    During each test-run, ventilator settings were maintained unchanged; only the fresh-gas percentage (FGC) or the set end-tidal percentage (AC) of volatile anaesthetic were adjusted. As summarized in Table 2, using the Zeus apparatus, five different settings were used for each agent (sevoflurane and desflurane): FGC 1 litre FGF; FGC 6 litre FGF; AC 1 litre FGF; AC 6 litre FGF; and AC uptake mode, in which FGF equals consumption. Using the Primus apparatus, only the two FGC modes were used.

    In FGC, the anaesthetist manually titrated the vaporizer towards the targeted level. This was done by first setting the vaporizer at a maximum concentration (8% for sevoflurane and 18% for desflurane) until the target end-tidal inhaled anaesthetic concentration was reached. Vaporizer settings were then titrated in step changes of 0.3-0.5 vol % in order to maintain the targeted end-tidal inhaled anaesthetic concentration.

    In AC mode (Zeus only), drug administration needed to reach and maintain the targeted end-tidal concentration was performed automatically. Each setting was repeated five times. Different end-points were analysed and compared: • None Time to 0.9 MAC and 1.9 MAC defined as the number of seconds needed to reach end-tidal concentrations of 0.9 and 1.9 MAC, respectively.

    • None Overshoot at 1 MAC and at 2 MAC defined as the highest value in end-tidal agent content when aiming for 1 and 2 MAC, respectively. • None Stability at steady-state defined as the percentage of end-tidal agent values that are in the range of 1±0.1 MAC and 2±0.1 MAC, respectively. Stability is evaluated from 7 to 15 min for 1 MAC, and from 22 to 30 min for 2 MAC after initiation of the procedure.

    • None Time to 25, 50, 75, and 90% wash-out defined as the number of seconds needed after starting blow-off to attain a 25, 50, 75 and 90% reduction of end-tidal agent concentration, respectively. • None Total agent consumption defined as the total volume in millilitres of agent consumed during the whole procedure, measured using a balance. Statistical analysis was performed using repeated-measures anova, followed by Tukey-Kramer multiple comparison test if required.

    Significance level was set at P<0.05. All statistics were performed using Graphpad Instat 3.0 for Windows (GraphPad Software, San Diego, CA, USA). Data from all runs were included in the final analysis.

    For each setting, the time course of the mean end-tidal concentration is plotted in Figures 4 and 5 for sevoflurane and desflurane, respectively. Part a of both figures shows the FGC settings for both anaesthesia machines. For both anaesthetics, an initial overshoot in end-tidal drug concentration is seen when using high FGF (6 litre min−1) and a slower time course is observed when using only 1 litre min−1.

    For the Zeus apparatus in AC mode, similar mean time courses of inhaled anaesthetic were observed for all settings (Figs 4b and 5b). For both anaesthesia machines, the various performance end-points calculated on the end-tidal drug concentration (time to reach 0.9 MAC and 1.9 MAC; overshoot in end-tidal concentration after reaching target; and stability at the targeted end-tidal concentration (1 and 2 MAC)) were compared between all modes, as shown in Tables 3 and 4 for sevoflurane and desflurane, respectively. After termination of sevoflurane or desflurane administration, washout-times were measured.

    Times to 25, 50, 75 and 90% wash-out were recorded and are presented in Tables 3 and 4 for sevoflurane and desflurane, respectively. The consumption of inhaled anaesthetic at all settings were calculated using a precision balance (Table 5). We have shown that the time course of end-tidal inhaled drug concentration and the consumption of liquid sevoflurane or desflurane is greatly influenced by the characteristics of the breathing system and the technique of inhaled anaesthetic and carrier gas administration.113 When using a classical out-of-circle vaporizer setting, a fast adjustment of inhaled agent concentration is only feasible by vastly increasing the FGF resulting in a possible overshoot in inhaled agent concentrations and increased consumption.23 Only when uncoupling agent delivery and FGF by applying an in-circle injection system (for inhaled anaesthetic) could the conflict between solid agent concentration and minimal consumption be solved.

    In this study, a new closed-circuit anaesthesia apparatus with direct injection of volatile anaesthetic and carrier gas into the breathing system has been compared with a classical anaesthesia machine. To address safety issues, we decided to test the characteristics of this new device using a validated in vitro setting simulating inhaled anaesthetic uptake and carbon dioxide production.11 When comparing the time course of sevoflurane or desflurane end-tidal concentrations in FGC mode from the Zeus apparatus with the classical Primus system, we found that the time to reach 90% of the targeted end-tidal gas concentration was shortest when using high FGF. Therefore, the Primus apparatus, using a classical out-of circle vaporizer, required less time to reach target than the Zeus apparatus, using a direct injection system.

    In both anaesthesia machines, this mode resulted in the largest initial overshoot in end-tidal concentration. In contrast, the onset times when using low FGF (1 litre min−1) resulted in the longest times to reach target in both anaesthesia machines. Less overshoot was seen than when using low FGF.

    As already known when using classical out-of-circle vaporizers, the consumption of liquid sevoflurane or desflurane parallels and is influenced by the applied FGF. This was also revealed in this study as seen in Table 5. When comparing the time course for end-tidal concentration in 1 litre min−1 and 6 litre min−1 FGC mode for both anaesthesia machines, the times to reach 0.9 and 1.9 MAC were always shorter when using the Primus vs the Zeus apparatus.

    This is attributable to the fact that in the Primus , because there is no blower, fresh gas partly goes directly to the patient, while in Zeus , fresh gas is extensively mixed within the circle volume before reaching the patient. For the Zeus apparatus, the results in FGC were compared with various settings in AC mode. In the full automated mode, the apparatus reaches closed-circuit conditions.

    In a closed-circuit, the FGF equals the patient's uptake. Closed-circuit conditions have been defined by Baum14 in either non-quantitative anaesthesia, whereby consistency of gas volume but not necessarily of anaesthetic gas composition is obtained in the breathing circuit, and in quantitative anaesthesia, whereby both of these factors are constant during the entire anaesthetic period. The latter is only possible if both aspects are controlled electronically by closed-loop feedback.15 In the Zeus apparatus, when using 'uptake AC mode', both fresh gas volume and oxygen concentration are feedback-controlled.

    Additional fresh gas (oxygen, nitrous oxide/air) will only be delivered when the measured concentrations are lower than the target or when the pressure in the rebreathing bag is <1 mbar. Previously published, experimental closed-circuit anaesthesia systems used a 'leak-free' classical valve circuit whereby the fresh gas flow was reduced to equal the patient's uptake. Several disadvantages were described with these systems.

    Accumulation of non-anaesthetic gases like methane, acetone and nitrogen was found.1617 Recently, Versichelen and colleagues18 described higher absorbent temperatures resulting in higher compound A formation during closed-circuit sevoflurane administration using a classic valve circuit than when using a high-flow valveless closed-circuit system (Physioflex apparatus, Dräger, Lübeck, Germany).19 In the newly developed Zeus apparatus, a dynamically driven blower is used to both generate a circuit flow and to generate a breathing pressure in combination with the proportional valve located in the expiratory limb, when required. In contrast to previous systems, no other hardware is required to build up the ventilator. For patient groups with increased fractions of foreign and trace gases in the exhalation, a fresh gas flow <1 litre−1 min is contraindicated.20 Therefore, an 'AC mode with minimal fresh gas flow' was installed into the Zeus apparatus.

    In this mode, equivalent to 'uptake' mode, the inhaled anaesthetic and the oxygen delivery are feedback-controlled as described below. When closed-circuit techniques are used in conjunction with a conventional out-of-circle vaporizer, it is impossible to deliver enough inhaled anaesthetic agent safely into the circuit within a reasonable time.21 Therefore, methods using direct injection of anaesthetic agent into the breathing system have some definitive advantages when compared with the plenum vaporizers. This injection is totally independent from the FGF,22 so even in closed-circuit conditions, rapid changes in concentrations are possible.

    In our study, when comparing the uptake AC mode with the two fixed-FGF AC modes, no differences in the time course of the end-tidal concentrations were observed (Figs 4b and 5b) for both sevoflurane and desflurane. The consumption of inhaled anaesthetics was only dependent on the set FGF. When using the Zeus apparatus in 'uptake AC mode' only very small quantities of inhaled anaesthetics are used.

    This is in contrast to the out-of-circle vaporizers (or FGC when using the Zeus ) where low fresh gas flow will delay changes in inhaled anaesthetic concentrations. When comparing the stability at equilibrium for all modes (Tables 3 and 4), results are excellent except for the 1 litre min−1 FGF during FGC mode for both anaesthesia machines. This is largely attributable to its slow response to changes in operator settings.

    One can conclude that low-flow FGC is not adequate when a swift change in agent is desired. Remarkably, low-flow and uptake conditions in AC are responsive to rapid adjustments of agent concentration. Although calculated fixed-rate administration of direct injected inhaled anaesthetics using an uptake formula has been described,7823 adaptive control of direct injection of inhaled anaesthetics has become state-of-the-art.

    Therefore, the feedback controller measures the end-tidal inhaled anaesthetic concentration and titrates the direct anaesthetic injection to reach and maintain the targeted end-tidal concentration as soon and accurate as possible. This facilitates and secures inhaled anaesthetic drug administration as seen when using the Zeus ventilator. Only a few steps were required to guide drug administration, in contrast to the manually controlled 'FGC mode' where continuous changes in agent titration are required to reach and maintain a targeted concentration.

    Though stability is satisfactory in all modes, one must consider this to be an in vitro study, where operator attention exclusively goes to the ventilator settings. In daily practice, there are many other responsibilities requiring attention. While stability in AC mode will not alter when the operator is distracted from the ventilator settings, in FGC it can do so dramatically.

    Time to washout, again, is highly comparable within the three AC settings of the Zeus apparatus. Because the ventilator automatically maximizes FGF to enhance flushing of the breathing system until a new set value is reached, the AC mode is always faster in decreasing agent content of the system than fresh gas control mode. Interestingly in AC, washout at 1 litre min−1 FGF is faster than at 6 litre min−1 FGF and uptake mode, although differences are small.

    Emergence times may be expected to be much shorter when working in AC than in FGF. Only when vastly increasing FGF, will emergence times approximate those in AC. Times to washout in FGC mode with Zeus were faster than with Primus .

    In conclusion, when investigating the time course and consumption of inhaled anaesthetic drug concentration during in vitro conditions using the Zeus apparatus in various drug delivery modes and when comparing it with a classical anaesthesia machine using an out-of-circle vaporizer in high and low FGF conditions, we found that the ability of the Zeus apparatus to provide AC allows the operator to have a very fast and reliable induction of volatile agent anaesthesia with minimal overshoot. It also allows a stable profile of desired end-tidal agent concentrations with minimal or no operator intervention. Moreover, because elimination of the inhaled agent is optimized when using the Zeus apparatus, times to washout were short even in closed-circuit settings.

    In addition, uptake mode allows minimal consumption of volatile anaesthetic, while not compromising the time course of inhaled agent end-tidal concentrations. Optimizing and harmonizing patient safety, operator comfort and economic and ecologic considerations, this machine may set a new level of quality in ventilation anaesthesia. The paramagnetic oxygen analyser, type ServoMex (M&C, Ratingen, Germany) is a null deflection type.

    Non-linearity is 0.1 vol %; zero drift is <0.003 vol % week−1; temperature drift is <0.002 vol % K−1. The sampling gas (200 ml min−1) for oxygen and volatile anaesthetic measurement is completely returned to the system. The infrared gas analyser is a side-stream 5-channel infrared spectrometer (IRIA-Version, Dräger Medical, Lübeck, Germany) with automatic agent recognition and monitors the capnogram (carbon dioxide), the inspiratory nitrous oxide concentrations and the in- and expiratory concentrations of volatile anaesthetics by sampling from the Y-piece.

    The analyser has an accuracy of 5% of the measured value. The response time (t 10...90) is 350 ms. The ventilator and agent-delivery systems are monitored continuously by a protection system that is not only monitoring but also has means to switch the system into a safe operating mode.

    The system uses additional redundant sensors and computers, so that common mode failures are prevented. The most important protection tasks are: • None To prevent too high volatile anaesthetic concentrations, an additional side stream infrared agent sensor (Dräger ILCA Version, Dräger, Lübeck, Germany) monitors the breathing gas in the inspiratory limb of the breathing circle. • None To prevent a too low oxygen concentration, an additional side stream oxygen sensor monitors the breathing gas in the inspiratory gas line.

    The sensor uses a non-disposable cell technology (Dräger Oxytrace Type A). A constant voltage is applied to an electrochemical cell and the current of the cell is proportional to the oxygen concentration. • None To prevent a too high ventilation pressure, two pressure sensors located at the inspiratory and expiratory side of the breathing system continuously monitor the airway pressure.

    If the pressure is >5 hPa above set values the airway pressure is released to the ambient pressure. Additionally, a mechanical high-pressure valve located at the inspiratory line limits the maximum pressure to 80 hPa. The following measurements are taken to determine the agent concentration in the breathing system and the agent concentration in the patient lung: (i) the inspiratory agent concentration (insp_agent) is measured for safety reasons inside the breathing system and at the Y-piece; and (ii) the end-tidal agent concentration (exp_agent), which corresponds to the agent concentration inside the patient lung, is measured at the Y-piece.

    For safety reasons the value is only valid, if a valid carbon dioxide-signal is detected. If no carbon dioxide breathing cycles are detected, the end-tidal agent concentration will be replaced by the inspiratory agent concentration, which leads to less feedback control performance. The output of the feedback controller consists of the following parts: • None The amount of agent necessary to bring up the concentration inside the breathing system to an inspiratory concentration: The agent flow is calculated from the amount of agent considering the time delay (T_delay) of the agent measurement as well as the delay of the agent dose unit: • None The amount of agent necessary to bring up the concentration inside the patient lung to the desired end-tidal concentration: • None The agent flow necessary to balance the agent uptake by the patient is calculated by a traditional integral action controller: If the controller detects that the actual expiratory concentration is higher than the set value, the system is flushed with a high FGF and thus washed out to the scavenging system.

    This is the case at the end of a procedure where the required concentration is decreased. The oxygen supply system is based on the measurement of the concentration in the system and the comparison of measured and set values. A robust model-based feedback-controller is used to achieve the set inspiratory oxygen concentration.

    Provided that a circuit flow of ∼12 litre min−1 leads to a homogeneous gas concentration in the breathing system, the design can be reduced to a simple continuous flow model considering the circuit flow (Fcirc) and the minute ventilation flow (AMV). The following measurements are taken to determine the oxygen concentration in the breathing system as the input values of the feedback controller: (i) the inspiratory oxygen concentration (insp_oxygen) is measured for safety reasons inside the breathing system and at the Y-piece; and (ii) the end-tidal oxygen concentration (exp_oxygen), which is, from the feedback controller's point of view, a disturbance to the concentration in the breathing system, measured at the Y-piece. For safety reasons, the value is only valid if a valid carbon dioxide signal is detected.

    If no carbon dioxide breathing cycles are detected, the end-tidal oxygen concentration will be replaced by the inspiratory oxygen concentration, which leads to less feedback-control performance. The output of the feedback-controller is the amount of FGF, which consists of the following parts: • None A first term considering the concentration inside the breathing system represented by Fcirc: A second term considering the concentration in the exhaled breathing gas represented by AMV: A third term, which is the output of a traditional PI-feedback controller: Together this leads to: The oxygen concentration (oxygenconc_sum_FGF) of the FGF calculated by the oxygen feedback-control is always either 21 or 100 vol % depending on the following criteria: • None If sum_FGF>0: the oxygen concentration of fresh gas flow is 100 vol %. • None If sum_FGF<0: the oxygen concentration of fresh gasflow is 21 vol % (add nitrogen or nitrous oxide).

    Regardless of the chosen carrier gas (nitrous oxide or air) the oxygen concentration of the FGF will never be <21 vol %. Therefore, it is assumed, that owing to the circuit flow of around 12 litre min−1 a fresh gas flow of 12 litre min−1 is optimum, and a flow of >12 litre min−1 increases the wastage of fresh gas more than the speed of the concentration change. If the minimal flow setting is set to 'uptake' and the oxygen concentration is ∼3 vol % above or below the set value, the feedback-controller switches its priority from oxygen to volume feedback control.

    In a balanced closed breathing system, the fresh gas including anaesthetic vapour is equal to the gas uptake of the patient and leakage loss. This is obtained by measuring the pressure of the breathing bag from breath to breath at the end of expiration. A feedback-controller delivers a FGF to the system in order to keep the end-expiratory pressure in the breathing bag constant at 1 mbar.

    This way, the volume of the breathing system remains consant and the system is balanced. Using the signal of the oxygen analyser, the computer calculates the required oxygen partition in the delivered fresh gas as described above. Both control algorithms together determine the required amount of oxygen.

    In a continuous process these two algorithms keep the system volume and the inspiratory oxygen concentration stable. Only when there is no leak, no gas wash-out or agent wash-in, does oxygen flow reflect the patient's oxygen uptake. When nitrogen is washed out from the patient or when agent is washed into the patient, the oxygen concentration will drop.

    If the oxygen concentration drops >3 vol % below the set concentration, the system valves will no longer stay closed and the priority is switched back to oxygen concentration. However, the trend of the oxygen flow is stored and can give information about changes in patient uptake. Besides the estimation of oxygen uptake, the uptake mode leads to less agent consumption.

    Owing to the concept used to measure the pressure of the breathing bag volume, feedback control is not available in manual spontaneous ventilation. As mentioned above, the blower and the proportional controlled PEEP-valve together assure a certain ventilation pressure and a certain circuit flow at the same time. Whenever the blower is pressure controlled, the PEEP-valve is flow controlled and vice versa.

    Circuit flow is the main precondition for dosing agent directly into the breathing system and for the characteristics of the oxygen feedback-controller as well as the agent feedback-controller described below. However, during the inspiration phase, the amount of the circuit flow that could be measured with the expiratory flow sensor is negligible in mandatory controlled ventilation whether pressure- or volume-controlled. From its nature, the Zeus is designed for pressure-controlled, and pressure-augmented, ventilation modes (e.g.

    pressure support). The blower, as the key component of the ventilator, is a pressure source with a breathing-through resistance of ∼2-3 mbar litre−1 s−1. The maximum set value for the inspiratory pressure is 50 mbar, which is generated by the blower at a speed of about 30 000 r.p.m.

    Although the blower has a low breathing-through resistance, it is feedback-controlled by the expiratory pressure sensor during the inspiration phase to overcome the inspiratory breathing resistances of the absorber, the blower and the inspiratory hoses. During the expiratory phase, the primary task of the blower is to guarantee a circuit flow of ∼18 litre−1 min. Therefore, it is feedback-controlled by the inspiratory flow sensor, whereas the PEEP-valve guarantees the set PEEP value.

    The ventilator offers two different volume-controlled ventilation modes. In both modes, the tidal volume is feedback-controlled by the inspiratory flow sensor. The preferred volume controlled ventilation mode in Zeus should be 'AutoFlow' with a pressure/flow waveform equivalent to pressure-controlled ventilation.

    Therefore, the inspiratory pressure level is calculated in a breath-by-breath feedback control loop from the set tidal volume and the inspiratory tidal volume measured by the internal inspiratory flow sensor. As such, 'AutoFlow' guarantees the application of the adjusted volume by gradual adaptation of the mechanical inspiration pressure to the lung conditions. Spontaneous breathing is possible at any time also on the inspiratory pressure level-as in pressure-controlled ventilation.

    The other controlled ventilation mode is emulating classical volume-controlled ventilation with a constant inspiratory flow and a plateau phase. In this ventilation mode, a feedback-controller, based on the signal of the inspiratory flow sensor, enables the blower to act like a piston-driven ventilator. The expiratory phase in both volume-controlled ventilation modes is equivalent to that in pressure-controlled ventilation.

    The Zeus apparatus is able to assure a PEEP during manual/spontaneous ventilation, which differs from conventional anaesthesia machines. Therefore, the PEEP valve is set to the desired CPAP level and the blower is feedback-controlled by the internal flow sensors. To assure a superposed circuit flow the blower is feedback-controlled by the expiratory flow sensor during inspiration and it is feedback-controlled by the inspiratory flow sensor during expiration.

    1Department of Anaesthesia, Ghent University Hospital, De Pintelaan 185, B-9000 Gent, Belgium. 2Research and Development, and 3Product Management, Business Unit Anesthesia, Dräger Medical, Lübeck, Germany

  • How Is Fluothane Used to Start Or Maintain Anaesthesia?

    Fluothane (Halothane) can be used to start and maintain anaesthesia.It is one of two (the other being sevoflurane), that can be used for inhalation inductions [of anaesthesia] as well as maintenance of anaesthesia.Halothane has fallen out of favour because of 'halothane hepatitis' in recent years and it's actually quite hard to find these days.

Articles recommandés
Cas Centre d'info Blog AI
Qu'est-ce que l'anesthésie ? Comment faire l'entretien quotidien et l'entretien de la machine d'anesthésie
Qu'est-ce que l'anesthésie ? Comment faire l'entretien quotidien et l'entretien de la machine d'anesthésie
Auteur:MeCan Medical– Fabricants de machines à ultrasons Ces dernières années, alors que le rythme de vie s'est accéléré, le corps est sujet à divers problèmes. Par conséquent, le risque de contacter l'anesthésie est progressivement devenu plus élevé. Alors, qu'est-ce que l'anesthésie ? C'est l'équipement principal de la salle d'opération de l'hôpital. C'est le produit supportant le produit. Sa fonction de base est de réaliser la ventilation de la chirurgie et la transmission de l'anesthésie volatile, afin que les patients puissent atteindre un système d'anesthésie approprié, et surveiller l'équipement lui-même et l'état du patient pour assurer la sécurité de la vie du patient. Essence Les machines d'anesthésie peuvent être utilisées pour mettre en œuvre une anesthésie systémique, une alimentation en oxygène et une respiration auxiliaire ou contrôlée, et l'oxygène et l'anesthésique inhalé requis doivent être précis, stables et faciles à contrôler. La condition préalable nécessaire au sauvetage et au traitement des patients est que l'appareil d'anesthésie ait des performances fiables et puisse répondre aux besoins des patients. Comment maintenir l'anesthésie au quotidien ? L'anesthésique est précieux pour les instruments de précision et le taux d'utilisation est élevé. Il doit être mis en œuvre avec une gestion particulière, c'est-à-dire une garde spécialisée. L'appareil d'anesthésie est stocké dans un endroit sec, ventilé et à l'abri de la lumière. L'anesthésie est maintenue propre à l'extérieur. Mettez une pièce pour vous assurer que le nombre de pièces de rechange de diverses pièces endommagées, et les canalisations après utilisation sont nettoyées à temps et stockées après désinfection. Une fois la température et le mouilleur épuisés, il doit être soigneusement nettoyé et désinfecté. Gardez l'anesthésie propre et nettoyez-la avec un chiffon en coton doux ou un chiffon en coton humide. Comment faire la désinfection quotidienne? 1. Méthode de trempage et de désinfection des médicaments. 2. Méthode de désinfection par fumigation au gaz, formaldéhyde, époxyne éthylène. 3. Méthode de désinfection par rayonnement radio. Le nettoyage du capteur, toutes sortes de capteurs sont de l'électronique de précision, qui sont coûteuses et faciles à endommager. Il doit être utilisé conformément au manuel d'anesthésie et au guide d'utilisation. Généralement, le capteur ne peut pas être lavé à l'eau. Si la partie de l'eau de contact est nécessaire, vous pouvez utiliser une bille d'alcool à 75 % pour la nettoyer délicatement. Le nettoyage à l'intérieur de l'hôte anesthésique consiste en une déshumidification et un dépoussiérage. L'hôte d'anesthésie est nettoyé à l'extérieur. Il peut être essuyé délicatement avec un chiffon en coton humide. Mettez l'intérieur avec des rayons ultraviolets ou purifiez-le naturellement dans une salle de chirurgie propre. La structure interne de l'appareil d'anesthésie est différente et les pièces qui doivent être désinfectées sont également différentes. Lors du nettoyage et de la désinfection de l'appareil d'anesthésie, nous devons également faire attention au nettoyage et à la désinfection de la salle. En tant que fabricant d'anesthésie, de nombreux modèles sont actuellement en vente. Si vous êtes intéressé par le produit, vous pouvez consulter : 400-6656-888.
Équipement médical couramment utilisé
Équipement médical couramment utilisé
Article 1 Nous sommes ici pour vous aider chaque fois que vous êtes en difficulté Médical! Le seul domaine où vous ne savez peut-être pas quand et où vous serez nécessaire. Vous êtes en service 24*7. Et votre responsabilité augmente, surtout lorsque vous êtes propriétaire d'un hôpital ou d'une clinique. Après tout, vous êtes une bouée de sauvetage. Donc, cela aiderait si vous étiez toujours prêt avec votre stéthoscope. Le domaine médical en lui-même est un vaste domaine où travailler concernant ses diverses expertises. De toute évidence, chaque domaine expert a besoin de divers équipements pour faire face à ses maladies. Jetons un coup d'œil à certains de ses équipements essentiels. Stéthoscope Le stéthoscope est un équipement très basique et bien connu utilisé pour écouter les sons internes d'un corps humain ou d'un animal. Le son interne se compose de battements cardiaques, de bruits intestinaux, de flux sanguin dans les veines et les artères, etc. Vous pouvez voir cet instrument à chaque médecin. Lit d'obstétrique Les lits d'obstétrique sont un excellent équipement pour un gynécologue. L'équipement est spécialement conçu pour les patients de maternité à la grossesse, à l'accouchement et au post-partum. Ces lits sont également très confortables pour les patients en travail. Machine d'anesthésie Les appareils d'anesthésie sont destinés à fournir un approvisionnement continu en gaz médicaux pour maintenir les niveaux d'anesthésie pour un patient. La machine d'anesthésie moderne dispose de ventilateurs, de dispositifs de surveillance des patients et d'une unité d'aspiration. Moniteurs de patients Comme son nom l'indique, les moniteurs de patients sont les appareils qui aident les médecins à suivre avec précision l'état des patients. Cet équipement est crucial pour les patients néonatals, la pédiatrie et les adultes. Stérilisateurs Les stérilisateurs hospitaliers sont destinés à tuer toutes sortes de vie microbienne tels que les virus, les bactéries, les champignons, les spores, etc. Il est également utilisé pour empêcher les outils chirurgicaux et autres instruments médicaux de rester exempts de telles infections. Machines d'électrocardiogramme/ECG Les appareils d'électrocardiogramme (ECG) sont utilisés pour enregistrer l'activité électrique du cœur. Il aide les médecins à surveiller l'activité cardiaque globale et d'autres anomalies des patients. Ces équipements et ainsi de suite sont les outils essentiels de la profession de la santé. Ils doivent donc être précis. Guangzhou MeCan Medical est le meilleur fournisseur d'outils médicaux de la région, fournissant des instruments tels que des produits de lits obstétricaux électriques, deux lits d'hôpital manuels à manivelle et donc d'autres équipements à temps. Trouvez leur page officielle @ https://www.medical-hospital-equipment.com/product/p-multi-functional-electric-obstetric-bed.html, et sachez ce qu'ils ont en plus de vous fournir. Ils ont également un navire de service d'assistance à tous les temps. Article 2 Je suis gynécologue. Et, comme pour tous les autres médecins, je rêvais d'avoir ma propre clinique. C'était ma première configuration, donc ça devait être le meilleur. J'ai finalisé l'emplacement de ma chambre et pris soin des autres équipements essentiels. Étant gynécologue, le seul équipement qui a tant d'importance dans notre pratique est un lit obstétrique. Après tout, cela aide toutes les futures mères à se détendre sans problème. J'avais commandé des produits de lit d'obstétrique électrique pour ma clinique à Guangzhou MeCan Medical. Quand je pratiquais, j'ai remarqué une grande partie des produits de cet endroit. J'ai donc décidé de passer une commande sur le même site. Et j'ai trouvé que tous les équipements médicaux que j'ai commandés d'ici sont tout simplement excellents. Beaucoup de mes patients ont donné des commentaires sur le lit, disant qu'ils étaient à l'aise avec eux. Et c'est un énorme compliment pour la fabrication elle-même. Après tout, étant médecin, ce qui compte vraiment, c'est la santé de mon patient et son confort. La livraison de l'équipement a été effectuée à temps avec l'emballage parfait et aucun dommage aux produits. Je suis si heureux de leur service et de l'assistance disponibles par vidéo et e-mails.
Brève analyse de l'importance de la gestion de la maintenance préventive sur les équipements médicaux
Brève analyse de l'importance de la gestion de la maintenance préventive sur les équipements médicaux
Auteur:MeCan Medical– Fabricants de machines à ultrasons La modernisation de l'hôpital est indissociable de divers équipements médicaux de pointe, et l'utilisation d'équipements médicaux de pointe aide les médecins à mieux juger de l'état du patient. Cependant, pour les équipements médicaux, haute précision, prix élevé, maintenance complexe, cycle de mise à jour plus court, l'environnement d'installation et d'utilisation des équipements nécessite également des exigences relativement élevées. Dans certains grands hôpitaux, l'équipement médical, en tant qu'immobilisation de l'hôpital, occupe plus de la moitié de la valeur totale de l'actif, et il est sans aucun doute d'une grande importance pour la gestion de l'équipement médical. La maintenance préventive des équipements médicaux est la base de la gestion des équipements médicaux, de la prolongation de la durée de vie des équipements médicaux et de l'amélioration de la précision du diagnostic des maladies des équipements médicaux. Par conséquent, il est très important d'améliorer l'attention portée à la maintenance des équipements médicaux et d'établir et d'améliorer le système de gestion des équipements médicaux à l'hôpital. Concept de maintenance préventive : La maintenance préventive signifie qu'au cours d'un certain cycle, l'appareil peut systématiquement vérifier, détecter, entretenir et remplacer les pièces d'usure, afin que l'équipement puisse fonctionner normalement. Grâce à la maintenance préventive, le taux de panne de l'équipement est réduit, le temps de maintenance de la maintenance est réduit et le travail de diverses tâches sera effectué en douceur. La nécessité de mise en place d'anti-maintenance : L'entretien du matériel médical après utilisation est primordial. La mise en place de la maintenance préventive consiste à entretenir régulièrement les équipements médicaux. En entretenant l'équipement pour se familiariser avec la structure de l'appareil, comprendre l'équipement actuel. Pendant le processus de maintenance, le personnel de maintenance enregistre avec précision les conditions importantes telles que l'indicateur d'équipement et les paramètres de travail, puis peut juger rapidement de la position du défaut après avoir enregistré le contraste après la défaillance de l'équipement médical. Grâce à la maintenance préventive, la situation des pièces faciles à porter de l'équipement médical, acheter des pièces en temps opportun et les remplacer, réduisant ainsi l'incidence de la défaillance de l'équipement médical, évitant l'examen et le traitement normaux des patients en raison d'une défaillance de l'équipement médical ou d'accidents médicaux. La mise en œuvre de la maintenance préventive permettra aux équipements médicaux de fonctionner longtemps dans un état sain et leur durée de vie sera prolongée. Si vous voulez en savoir plus, veuillez prêter attention au "Prun Medical Device Network", nous mettrons régulièrement à jour de nouveaux contenus que tout le monde pourra parcourir et lire.
Brève analyse de l'état actuel du développement et de la tendance des dispositifs médicaux chinois
Brève analyse de l'état actuel du développement et de la tendance des dispositifs médicaux chinois
Auteur:MeCan Medical– Fabricants de machines à ultrasons À l'heure actuelle, l'épidémie continue de se propager à l'échelle mondiale et le commerce international et la croissance économique sont au point mort. Bien que les exportations d'équipements médicaux chinois restent globalement stables, elles doivent être attentives aux risques et défis pertinents. La personne concernée en charge du Département des institutions médicales de la Chambre de commerce de l'assurance médicale a souligné qu'à court terme, en raison des besoins de prévention des épidémies et d'immunité, le marché mondial a accru sa dépendance à l'égard de la chaîne d'approvisionnement des dispositifs médicaux chinois. . À long terme, l'épidémie est devenue un catalyseur pour remodeler la structure industrielle mondiale. Avec l'introduction de politiques dans divers pays, la concurrence internationale s'intensifiera et la concurrence entre les dispositifs médicaux chinois sur le marché mondial sera plus intense. En termes de risques de marché, la reprise économique mondiale réduira la capacité du marché international à se procurer des fournitures médicales ordinaires. La forte augmentation de la demande de matériel de prévention des épidémies, couplée à la baisse d'efficacité du travail portuaire, a provoqué un sérieux retard dans la circulation des conteneurs, entraînant une forte augmentation des coûts de la logistique internationale, notamment maritime. La hausse des coûts des matières premières et de la main-d'œuvre, et le renforcement de l'encadrement des commerçants par les plateformes transfrontalières de commerce électronique comprimeront davantage les bénéfices à l'exportation de l'entreprise. De plus, en raison des restrictions de voyage internationales, il est difficile pour les ingénieurs et le personnel de vente de mener des activités de promotion sur les marchés étrangers et un service après-vente pour certains équipements exportés à grande échelle, et cela n'est pas propice aux ventes sur le marché. L'expansion du marché outre-mer doit également se concentrer sur l'impact des changements dans les réglementations du marché international. Par exemple, l'Union européenne a mis en place de nouvelles réglementations sur les dispositifs médicaux (MDR) et la réglementation sur les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (IVDR), accorde plus d'attention aux performances cliniques du produit, renforce la traçabilité des produits de dispositifs médicaux et veille à améliorer la transparence des patients. Celles-ci amélioreront en conséquence la gestion et les restrictions sur les produits de dispositifs médicaux entrant sur le marché européen et imposeront des exigences plus élevées aux employés de l'industrie, ce qui entraînera une augmentation des coûts pour les entreprises d'exportation chinoises, un allongement du cycle de certification et une augmentation des risques de conformité, etc. Défi.
Introduisons brièvement l'application du détecteur immunitaire d'enzymes dans les pesticides et les aliments
Introduisons brièvement l'application du détecteur immunitaire d'enzymes dans les pesticides et les aliments
Auteur:MeCan Medical– Fabricants de machines à ultrasons L'instrument missionnaire enzymatique est communément connu sous le nom d'instrument de détection immunohistique lié à une enzyme. Il peut être simplement divisé en deux catégories : semi-automatique et entièrement automatique, mais ses principes de fonctionnement sont fondamentalement les mêmes. Le noyau de son noyau est un colorimètre, c'est-à-dire que la méthode de la couleur est utilisée pour analyser le contenu de l'antigène ou de l'anticorps. Examen clinique, recherche en biologie, sciences agricoles, sciences de l'alimentation et de l'environnement. Permettez-moi de vous présenter l'application du détecteur immunitaire lié à une enzyme dans les pesticides et les aliments. 1. Diagnostic rapide d'épidémie animale. L'analyseur immunitaire lié à une enzyme adopte la méthode de mesure de l'adsorption immunitaire liée à une enzyme et le réactif correspondant avec un diagnostic qualitatif ou quantitatif des maladies animales. Tels que: virus de l'oreille bleue du porc, virus de la peste porcine, virus de la pseudo-rage du porc, virus de la pseudo-rage du porc protéine GE, virus de l'anneau du porc, virus de l'encéphalite de type porc, protéine 3ABC de la maladie du sabot de la bouche du porc, virus de la maladie du sabot de la bouche du porc IgG, porc virus fin, poulet poulet, poulet Grippe aviaire, maladie de la langue bleue, syndrome des points blancs, pneumonie pleurale infectieuse du bétail, peste bovine, acné du coton et détection de l'acné du mouton. Deuxièmement, les résidus de pesticides. Les pesticides organiques au phosphore sont couramment utilisés dans la production agricole de mon pays. Les types courants comprennent la méthylmine, le dichlorvos, les fruits à oxygène, le phosphore et les ennemis. La plupart d'entre eux sont des pesticides hautement toxiques. En réduisant l'activité des enzymes cholthynes dans le corps, une neurotoxicité retardée est provoquée, atteignant ainsi l'objectif d'élimination des parasites. Le détecteur immunitaire lié à une enzyme peut être utilisé pour détecter la teneur en méthamidine contenue dans les fruits et légumes. Troisièmement, la sécurité alimentaire La méthode d'analyse immunitaire enzymatique utilise la nature particulière de l'anticorps et de l'antigène correspondant pour détecter l'anticorps contenu dans l'aliment sur cette base. La méthode des enzymes immunitaires consiste à utiliser des enzymes spécifiques comme marqueurs de détection et catalyseurs de réaction. L'utilisation de cette méthode peut être utilisée pour éviter efficacement d'utiliser des éléments radioactifs pendant le processus de détection, ou pour effectuer une orientation et une analyse quantitative des objets détectés. , Résidus chimiques, analyses d'huiles comestibles, analyses de boissons à l'eau et au vin, condiments, pigments comestibles, etc. À l'heure actuelle, des détecteurs immunitaires liés à des enzymes plus automatiques peuvent être utilisés pour la détection qualitative et la détection quantitative. La détection ne prend que quelques heures. Cela réduit non seulement l'intensité du travail du personnel de laboratoire, mais améliore également considérablement la précision et la répétabilité de la détermination. Ceci est propice à la poursuite de la commercialisation de la technologie ELISA dans la détection et l'analyse.
Comment l'extraction d'acide nucléique de perle magnétique extrait-elle l'acide nucléique et où est l'avantage ?
Comment l'extraction d'acide nucléique de perle magnétique extrait-elle l'acide nucléique et où est l'avantage ?
Auteur:MeCan Medical– Fabricants de machines à ultrasons En tant que l'une des méthodes efficaces actuelles de prévention et de contrôle des épidémies, l'extraction et le test des acides nucléiques ne sont pas étrangers à tout le monde. Avant cela, la méthode d'extraction de l'acide nucléique traditionnel était le craquage chimique et la méthode cylindrique. Cependant, avec le développement rapide du diagnostic génétique, de la détection des aliments génétiquement modifiés et des soins médicaux personnalisés, la technologie traditionnelle d'extraction des acides nucléiques ne peut plus répondre aux besoins de la biotechnologie d'aujourd'hui. En conséquence, l'extraction d'acide nucléique de perle magnétique a vu le jour. Non. Un réactif commercialisé utilisant la méthode des billes magnétiques pour extraire l'ADN et déposé avec succès des brevets aux États-Unis est apparu en 1998. La méthode des billes magnétiques absorbe d'abord la molécule d'acide nucléique libre à la surface des particules magnétiques en craquant les cellules, tandis que la protéine et les polysaccharides sont laissés dans la solution. Sous l'influence du champ magnétique, les particules magnétiques sont séparées du liquide pour jeter le liquide afin d'éliminer le liquide Plus tard, les molécules d'acide nucléique purifiées ont été obtenues après avoir été éluées. La méthode des billes magnétiques utilise le principe de combiner et de dissiper le groupe d'activité acide magnétique avec un groupe d'activité granulaire magnétique dans certaines conditions pour éviter autant que possible la perte d'acide nucléique pendant le processus d'extraction, et il peut également éliminer les substances d'interférence dans l'échantillon (comme l'hémoglobine Les effets de la bilirubine et des lipides sanguins), obtenir des modèles d'acide nucléique de haute qualité. Avec le développement de la technologie d'extraction par billes magnétiques, l'extraction d'ADN a vraiment commencé à atteindre la standardisation, la rapidité et l'automatisation. Les kits basés sur l'extracteur d'acide magnétique de la méthode de la perle magnétique sont également largement utilisés. Le kit d'extraction d'acide nucléique ne nécessite aucun solvant organique et n'a pas besoin de répéter la centrifugation. À l'heure actuelle, il peut extraire de l'ADN et de l'ARN de haute qualité du sang complet, du sérum, du plasma, de la salive, de l'urine, des matières fécales, du liquide céphalo-rachidien, des tissus et des cellules, et dans un temps plus court. Le taux de récupération est plus élevé. Et il peut être automatisé et non sollicité grâce à un équipement mécanique. De plus, le principe de la méthode de la perle magnétique est sûr et non toxique, et n'utilise pas de réactifs toxiques tels que le benzène et le chloroforme dans les méthodes traditionnelles. Méthodes d'extraction d'acide nucléique courantes au pays et à l'étranger.
Quelle est l'étape d'extraction de l'instrument d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique et quels sont les C
Quelle est l'étape d'extraction de l'instrument d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique et quels sont les C
Auteur:MeCan Medical– Fabricants de machines à ultrasons L'instrument d'extraction d'acide nucléique est un réactif d'extraction d'acide nucléique de soutien du mouvement pour compléter le travail d'extraction d'acide nucléique de l'échantillon. Dans la détection de la nouvelle couronne, l'extraction des acides nucléiques est une étape très importante. À l'heure actuelle, le principe d'extraction des instruments d'extraction d'acide nucléique sur le marché est principalement divisé en deux types : la méthode des billes magnétiques et la méthode d'adsorption sur membrane, dont la méthode des billes magnétiques occupe le marché principal. Alors, quelle est l'étape d'extraction de l'instrument d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique ? Étape 1 : Ajouter des échantillons à la solution de craquage. Étape 2 : Dans la solution de craquage, les cellules de rupture libèrent l'acide nucléique dans la solution de craquage pour transférer les billes magnétiques dans la solution de craquage étape 3 : Mélangez complètement l'acide nucléique pour adsorber l'emballage spécifique à la surface des billes magnétiques. Étape 4 : Répétez la surface des billes magnétiques pour éliminer les impuretés telles que l'acide nucléique, les protéines ou le sel inutiles qui ne sont pas nécessaires. Étape 5 : Déplacez les billes magnétiques dans la solution d'élution et mélangez-la complètement. L'acide nucléique tombe de la surface de la bille magnétique et se dissout dans le tampon d'élution. L'instrument d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique est associé à différents types de réactifs d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique, et plusieurs échantillons sont exploités en même temps, ce qui sépare automatiquement l'extraction et la purification de l'ADN/ARN de plusieurs échantillons tels que le sang, les cellules, les tissus. , virus. L'instrument utilise une adsorption de bâton magnétique spéciale, un transfert et libère des billes magnétiques pour réaliser le transfert d'échantillon/perle magnétique/acide nucléique, en évitant le traitement liquide et en augmentant le degré d'automatisation. La détection des acides nucléiques, en tant que moyen important de dépistage du nouveau dépistage du virus de la couronne, devrait conserver une position élevée pendant un certain temps au pays et à l'étranger. L'extrait d'acide nucléique correspondant sera très fort dans une période de temps considérable. L'opération est automatisée, rapide et simple, ce qui offre une garantie solide pour la détection d'un nouvel acide nucléique couronne.
Quel est le principe de fonctionnement de l'instrument d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique? Quels sont les caractères
Quel est le principe de fonctionnement de l'instrument d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique? Quels sont les caractères
Auteur:MeCan Medical– Fabricants de machines à ultrasons L'instrument d'extraction d'acide nucléique est un instrument qui utilise un réactif d'extraction d'acide nucléique de support du mouvement pour compléter le travail d'extraction d'acide nucléique de l'échantillon. Il est largement utilisé dans divers domaines tels que les centres de contrôle des maladies, le diagnostic clinique des maladies, la sécurité transfusionnelle, l'identification médico-légale, les tests microbiens environnementaux, les tests de sécurité alimentaire, l'élevage et la recherche en biologie moléculaire. En fait, avec la gestion normalisée de l'épidémie, l'instrument d'extraction d'acide nucléique, en tant que l'un des équipements couramment utilisés testés par divers hôpitaux, a une fréquence plus élevée et le nombre d'achats n'a cessé d'augmenter. En fait, bien que tout le monde connaisse maintenant le terme d'instrument d'extraction d'acide nucléique, mais il connaît très bien le terme, mais il connaît très bien le terme d'instrument d'extraction d'acide nucléique, mais il connaît très bien le terme , mais il est très familier avec le terme. Je ne sais pas comment travailler et tester la méthode des principes de travail. Examinons de plus près l'éditeur de Prank Medical Equipment. Il existe de nombreuses classifications d'instruments d'extraction d'acide nucléique. En fait, la plus couramment utilisée est la méthode des billes magnétiques. Comment fonctionne cette méthode ? L'instrument d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique est généralement divisé en deux types: la méthode d'aspiration et la méthode du bâton magnétique. Le processus de fonctionnement spécifique est le suivant: Tout d'abord, la méthode d'aspiration. L'extraction des acides nucléiques est réalisée par des billes magnétiques fixées et des liquides de métastases. Généralement, le transfert du bras robotisé est généralement commandé par le système d'exploitation. 1. Crack. Ajouter une solution de craquage à l'échantillon pour obtenir un mélange et des réactions adéquates de la solution de réaction par exercice mécanique et chauffage, fissures cellulaires et libération d'acides nucléiques. 2. L'adsorption. Ajouter des billes magnétiques à la solution de craquage de l'échantillon et mélanger complètement. Utilisez des billes magnétiques pour adsorber l'acide nucléique sous haute teneur en sel et faible valeur de pH. Sous l'action des champs magnétiques, les billes magnétiques sont séparées de la solution. Retirez le liquide du réservoir de liquide usé et abandonnez la tête. 3. Le lavage. Retirez le champ magnétique externe, ajoutez la nouvelle tête d'aspiration pour ajouter le tampon de lavage, mélangez-le complètement, éliminez les impuretés et retirez le liquide du champ magnétique. 4. Exiger. En retirant le champ magnétique et en ajoutant la nouvelle tête d'aspiration pour ajouter le tampon d'élution, entièrement mélangé, l'acide nucléique combiné est séparé de la bille magnétique, de manière à obtenir un acide nucléique purifié. Deuxièmement, la méthode du bâton magnétique. Par des liquides fixés, l'acide magnétique est séparé pour réaliser la séparation des acides nucléiques. Le principe et le processus sont les mêmes que la méthode de pompage. La différence est la méthode de séparation des billes magnétiques et des liquides. La méthode du bâton magnétique consiste à séparer les billes magnétiques du liquide résiduaire grâce à l'adsorption de la tige magnétique à l'étape suivante pour réaliser l'extraction de l'acide nucléique. En fait, les caractéristiques de cet instrument d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique sont qu'il peut réaliser une automatisation, des opérations à haut débit, des opérations sûres et fiables, une efficacité élevée et sans pollution. Par conséquent, il est reconnu par de nombreux acheteurs. Lors du choix d'un équipement d'instrument d'extraction d'acide nucléique, quel que soit le type d'appareil sélectionné, vous devez en avoir une compréhension de base. Vous ne pouvez pas juger de la qualité du produit à partir du seul prix. Pour plus de détails sur les produits, vous pouvez consulter : 400-6656 -888.
Quels sont les avantages de l'instrument d'extraction d'acide nucléique à perle magnétique ? Regardez ces 4 points
Quels sont les avantages de l'instrument d'extraction d'acide nucléique à perle magnétique ? Regardez ces 4 points
Auteur:MeCan Medical– Fabricants de machines à ultrasons Ces dernières années, l'extrait d'acide nucléique dans le principe des billes magnétiques est devenu l'équipement d'extraction d'acide nucléique courant. Alors, quels sont les avantages de l'extrait d'acide nucléique de perle magnétique ? L'instrument d'extraction d'acide nucléique de la méthode des billes magnétiques est basé sur les billes magnétiques, utilisant des billes magnétiques pour adsorber l'acide nucléique sous un sel élevé et un pH faible, sépare les caractéristiques de séparation de l'acide nucléique sous un sel faible et un pH élevé, puis utilise un mobile billes magnétiques ou liquide de transfert pour obtenir des acides nucléiques. L'ensemble du processus d'extraction. Le poids de l'instrument d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique est la capacité d'adsorption des billes magnétiques et des acides nucléiques, ce qui affecte directement la sortie de l'acide nucléique d'extraction. Le principe de la méthode des billes magnétiques est de craquer d'abord la cellule, puis de combiner l'acide nucléique et la bille magnétique en liant le liquide. Laver les protéines résiduelles et les ions de sel avec la solution de lavage. Séparez ensuite l'acide nucléique et les billes magnétiques. Cette technologie peut séparer les acides nucléiques de haute pureté d'échantillons tels que les animaux et les plantes, les fluides corporels et l'environnement. Convient aux applications en aval telles que PCR, Q-PCR, hybridation moléculaire, séquençage, etc. En raison de son fonctionnement très convivial des billes magnétiques, de la pureté élevée des acides nucléiques et de l'automatisation simple, il a été largement utilisé dans les domaines du clonage moléculaire, de l'hybridation moléculaire et du diagnostic moléculaire. Les avantages spécifiques du dispositif d'extraction d'acide nucléique à perle magnétique se reflètent: 1. Il peut réaliser une automatisation et des opérations massives. À l'heure actuelle, il existe des centaines d'instruments d'extraction d'acide nucléique à granulés. Le temps d'extraction d'un échantillon peut être traité avec plus d'une centaine d'échantillons. Effectuer une réponse rapide et opportune. 2. L'opération est simple et courte. L'ensemble du processus d'extraction ne comporte que quatre étapes, et la plupart d'entre elles peuvent être réalisées en 15 à 40 minutes. 3. Sûr et non toxique, n'utilisez pas de réactifs toxiques tels que le benzène et le chloroforme dans les méthodes traditionnelles pour réduire les dommages aux opérateurs expérimentaux. 4. La combinaison spécifique de billes magnétiques et d'acides nucléiques confère à l'acide nucléique extrait une grande pureté et une grande concentration. L'instrument d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique est associé à différents types de réactifs d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique, et plusieurs échantillons sont exploités en même temps, ce qui sépare automatiquement l'extraction et la purification de l'ADN/ARN de plusieurs échantillons tels que le sang, les cellules, les tissus. , virus. L'instrument utilise une adsorption de bâton magnétique spéciale, un transfert et libère des billes magnétiques pour réaliser le transfert d'échantillon/perle magnétique/acide nucléique, en évitant le traitement liquide et en augmentant le degré d'automatisation. L'instrument d'extraction d'acide nucléique entièrement automatique des fabricants de dispositifs médicaux éprouvés est basé sur la tige magnétique sur la tige magnétique pour adsorber les billes magnétiques et déplacer les billes magnétiques vers différentes rainures de réactif. Il peut appliquer l'extraction d'acides nucléiques et de protéines de divers échantillons. Ajoutez simplement des échantillons de détection et des réactifs et 96 plaques à trous profonds. Chaque cabine expérimentale indépendante peut faire fonctionner simultanément 2 96 plaques à trous profonds. 24 échantillons. Il convient à la fois à l'extraction d'une petite quantité d'échantillons et à l'extraction à haut débit requise pour une grande quantité d'échantillons.
Quel est le principe de l'instrument d'extraction d'acide nucléique à perle magnétique? Quels sont les avantages?
Quel est le principe de l'instrument d'extraction d'acide nucléique à perle magnétique? Quels sont les avantages?
Auteur:MeCan Medical– Fabricants de machines à ultrasons Ces dernières années, l'extrait d'acide nucléique dans le principe des billes magnétiques est devenu l'équipement d'extraction d'acide nucléique courant. En parlant de billes magnétiques, alors faut-il d'abord comprendre ce qu'est une bille magnétique ? Les perles magnétiques sont formées par un certain paquet de tissu absorbé par le noyau du fer triple d'oxydation à quatre fers. Il peut être adsorbé par l'aimant. En même temps, il existe de petites billes magiques qui peuvent adsorber (lier) les acides nucléiques qui peuvent être adsorbés par le pain de surface. Il peut réaliser une automatisation et un haut débit d'extraction d'acide nucléique. Les billes magnétiques sont généralement divisées en trois couches de structure : couches internes : les noyaux pour les structures de support, comme le polystyrène. La couche médiane : la couche magnétique, dont le rôle est d'adsorber les aimants sur la trame magnétique, qui est de séparer l'acide nucléique et la solution réactive. Le matériau est généralement Fe3O4. Couche externe : couche modifiée, généralement un groupe négatif. Le poids de l'instrument d'extraction d'acide nucléique de perle magnétique est la capacité d'adsorption des billes magnétiques et des acides nucléiques, ce qui affecte directement la sortie de l'acide nucléique d'extraction. Le principe de la méthode des billes magnétiques est de craquer d'abord la cellule, puis de combiner l'acide nucléique et la bille magnétique en liant le liquide. Laver les protéines résiduelles et les ions de sel avec la solution de lavage. Séparez ensuite l'acide nucléique et les billes magnétiques. Cette technologie peut séparer les acides nucléiques de haute pureté d'échantillons tels que les animaux et les plantes, les fluides corporels et l'environnement. Convient aux applications en aval telles que PCR, Q-PCR, hybridation moléculaire, séquençage, etc. En raison de son fonctionnement très convivial des billes magnétiques, de la pureté élevée des acides nucléiques et de l'automatisation simple, il a été largement utilisé dans les domaines du clonage moléculaire, de l'hybridation moléculaire et du diagnostic moléculaire. Les avantages spécifiques du dispositif d'extraction d'acide nucléique à perle magnétique se reflètent: 1. Il peut réaliser une automatisation et des opérations massives. À l'heure actuelle, il existe des centaines d'instruments d'extraction d'acide nucléique à granulés. Le temps d'extraction d'un échantillon peut être traité avec plus d'une centaine d'échantillons. Effectuer une réponse rapide et opportune. 2. L'opération est simple et courte. L'ensemble du processus d'extraction ne comporte que quatre étapes, et la plupart d'entre elles peuvent être réalisées en 15 à 40 minutes. 3. Sûr et non toxique, n'utilisez pas de réactifs toxiques tels que le benzène et le chloroforme dans les méthodes traditionnelles pour réduire les dommages aux opérateurs expérimentaux. 4. La combinaison spécifique de billes magnétiques et d'acides nucléiques confère à l'acide nucléique extrait une grande pureté et une grande concentration. L'instrument d'extraction d'acide nucléique entièrement automatique des fabricants de dispositifs médicaux éprouvés est basé sur la tige magnétique sur la tige magnétique pour adsorber les billes magnétiques et déplacer les billes magnétiques vers différentes rainures de réactif. Il peut appliquer l'extraction d'acides nucléiques et de protéines de divers échantillons. Ajoutez simplement des échantillons de détection et des réactifs et 96 plaques à trous profonds. Chaque cabine expérimentale indépendante peut faire fonctionner simultanément 2 96 plaques à trous profonds. 24 échantillons. L'instrument d'extraction d'acide nucléique PLH-96 (4x24) convient à une petite quantité d'extraction d'échantillons et à l'extraction à haut débit requise pour une grande quantité d'échantillons.
pas de données
Leave a message
DERNIERS PRODUITS
pas de données
Un guichet médical & Fournisseur d'équipement de laboratoire, l'accent sur les équipements médicaux de plus de 10 ans
Contactez-nous

Si vous avez un Question, Veuillez contacter au contact   Info@mecanmedical.com

+86 020 8483 5259
pas de données
Droit d'auteur©2021 Guangzhou MeCan Medical Limited   | Plan du site