Fda Approves the First Medical Device for Apple Watch to Warn Wearers of Heart Arrhythmias by Tracki

The US Food and Drug Administration approved an Apple Watch accessory as a medical device for the first time yesterday. The device, called a KardiaBand, inserts into a slot on an Apple Watch and combines its own software and the watch's to constantly monitor heart rate and physical activity. The KardiaBand's artificial intelligence tracks how fast it is normal for the wearer's heart to beat at their various levels of activity in order to create a personalized profile of the wearer's normal heart activity.

Fda Approves the First Medical Device for Apple Watch to Warn Wearers of Heart Arrhythmias by Tracki 1

When that a person's heart rate is abnormal for their activity level, it prompts the user to take an EKG, a far more accurate measure for identifying arrhythmias. The KardiaBand EKG device can be purchased for $199, and works with a $99 annual subscription to software from KardiaBand's maker, AlivCor. The Apple Watch, Fitbit and Jawbone UP products all measure heart rates, but studies have shown that their metrics are fairly inaccurate.

In January of last year, Fitbit was even sued based on its tracker's flaws. The FDA, in an effort to keep up with emerging wearable technologies, created a fast track specific to the prolific sector. Apple, Samsung and Fitbit were among the nine companies accepted to participate in the pilot program.

But Apple avoided the time, money and effort of the FDA-approval process. KardiaBand's add-on technology gives users the option to convert an Apple Watch into a more accurate heart rate monitor. KardiaBand monitors heart rate through an electrocardiogram (EKG), the same diagnostic technology used by cardiologists and emergency rooms.

EKGs pick up on tiny electrical pulses associated with the heartbeat to measure its pace and rhythm. There are plenty of personal, wearable EKGs on the consumer market. These tend to be more expensive and have shorter battery lives because they monitor heart rates continuously, and they do not have the consumer bases and brand cache of a brand like Apple.

Fda Approves the First Medical Device for Apple Watch to Warn Wearers of Heart Arrhythmias by Tracki 2

Constant heart rate monitoring is also not particularly necessary to most users, and a source of undue stress for some. Instead, Smart Rhythm - the new device's software component, embedded in the Kardia Apple Watch app - analyzes information gathered from the watch's built-in sensors, only taking an EKG when the user presses a button on the band. The software logs data about the particular user's typical heart rate and physical activity.

It learns what is 'normal' for the wearer to create an individualized baseline. This personalized data helps the watch and accessory to more accurately detect trouble. The Apple Watch measures heart rate through the color of light reflected by blood pumped into the wrist, a technology called photoplethysmography (PPG) - the same process used by fingertip pulse monitors.

The watch monitor is less accurate than Kardiaband's EKG, but, combined with activity data gathered by the watch's accelerometer, it's enough to tell the embedded KardiaBand if your heart rate is abnormal for you. If it is, the device notifies the wearer that they should touch the band to take an instant EKG. The read out can notify the user if they are having the most common types of heart arrhythmias: anatrial fibrillation, which can cause a stroke.

'EKGs are available only in offices and hospitals, using complex equipment, and usually only after a life-threatening event, for example a stroke,' said University of Southern California Los Angeles cardiologist Dr Ronald Karlsberg in AliveCor's statement. He called the KardiaBand 'a giant leap in personalized health care. 'With an EKG device on the wrist, [atrial fibrillation] can be detected wherever the patient is, 24 hours a day,' he added.

HOT PRODUCTS
pas de données
GET IN TOUCH WITH US
Articles recommandés
Cas Centre d'info Blog AI
La fonction ECG Apple Watch: quelques pensées
La fonction ECG Apple Watch: quelques pensées
Hier, j'ai mis à niveau mon iPhone vers iOS 12.2 et immédiatement après, mon Apple Watch vers watchOS 5.2, dont la principale nouveauté pour l'Europe est une fonction d'électrocardiogramme et d'alertes de fréquence, qui manquait auparavant d'approbation réglementaire. Enfin, six mois après que la FDA l'a approuvé en tant que dispositif médical de classe 2, les deux fonctionnalités sont déjà approuvées CE pour une utilisation dans l'Espace économique européen. Parlant comme quelqu'un qui a souffert d'épisodes de fibrillation auriculaire à plusieurs reprises et qui a subi une cryoablation de mes veines pulmonaires en décembre, C'est un sujet qui m'intéresse davantage que la plupart des gens. Depuis mon post-op, qui était assez inconfortable, je suis un utilisateur de Kardia, un autre appareil approuvé par la FDA, pour contrôler ma fréquence cardiaque, que je combine avec une autre invention de fabrication hongroise, Wiwe, qui me fournit plus d'informations analytiques, bien que ce ne soit pas le premier choix pour les cardiologues à qui j'ai parlé. Après plusieurs mois à contrôler mon rythme cardiaque 24 h/24 et 7j/7 avec l'application Kardias SmartRhythm pour Apple Watch, qui réalise une analyse algorithmique permanente et avertit quand elle détecte des mesures inhabituelles, je pense que je connais déjà assez bien mon cœur et ses symptômes pour me permettre d'évaluer la fonction électrocardiogramme de l'Apple Watch. Au cours des trois derniers mois, en plus de surveiller ma fréquence cardiaque, j'ai pris quelques électrocardiogrammes chaque jour, ainsi que de mesurer fréquemment ma tension artérielle. La fonction d'électrocardiogramme Apple Watchs pourra désormais m'aider dans la surveillance associée aux étapes finales de mon traitement avec des anticoagulants et des antiarythmiques après la fin de ma période de suppression de mon opération, qui a eu lieu mercredi dernier. La fonctionnalité est facile à activer après avoir lu des conseils sur ce qui fait et ne fait pas, conçu pour éviter les attentes irréalistes: l'application peut vérifier la fréquence cardiaque à la recherche de la fibrillation auriculaire, l'arythmie grave la plus courante, mais ne peut pas détecter les crises cardiaques ou les caillots sanguins qui peuvent provoquer des accidents vasculaires cérébraux, Ou d'autres problèmes cardiaques tels qu'une tension artérielle élevée, une insuffisance cardiaque, un taux de cholestérol élevé ou d'autres types d'arythmie. J'ai également dû fournir des informations sur mon âge et j'ai dû mentir en disant que je n'avais jamais reçu de diagnostic de fibrillation auriculaire, sinon l'application m'aurait dit de ne pas l'utiliser, L'une des nombreuses dispositions juridiques, comme le fait de se faire dire que les résultats ne sont pas un diagnostic et que je ne dois en aucun cas changer mon médicament ou tout autre traitement sans consulter un médecin. La configuration prend à peine une minute, après quoi l'appareil ouvre l'application d'électrocardiogramme, Identifié avec une icône blanche avec un rythme cardiaque rouge, et me demandant de placer un doigt sur la couronne de la montre et d'évaluer ma fréquence cardiaque pendant 30 secondes. La Wiwe nécessite une minute pour lire ma fréquence cardiaque et produit un électrocardiogramme plus difficile à comprendre, tandis que Kardia le fait en 30 secondes et fournit un tableau d'informations beaucoup plus clair. Au départ, la lecture varie énormément, s'installant pour offrir des graphismes plus stables en quelques secondes. Dans la partie supérieure gauche, nous pouvons voir la fréquence cardiaque, en haut à droite l'heure et dans la moitié inférieure de l'écran, un autre avertissement disant que l'Apple Watch ne peut pas détecter les signes d'une crise cardiaque, et d'appeler les services d'urgence si vous pensez que vous souffrez d'un événement cardiaque, Plutôt que de perdre du temps à essayer de vous diagnostiquer avec votre montre. Ma première impression, sans parler à un cardiologue, est qu'il se situe entre les deux autres applications que je connais: ce n'est pas aussi sale que Wiwe ou aussi propre que Kardia, avec un résultat qui pourrait être qualifié de rythme sinusal (motif uniforme), mais qui pourrait aussi être étiqueté comme fibrillation auriculaire, ou, Dans certains cas comme non concluant (si votre fréquence cardiaque est inférieure à 50, supérieure à 120, ou si la mesure n'a pas été effectuée dans les bonnes conditions (niveaux de batterie faibles, etc.) L'application est compatible avec le moniteur Kardias SmartRhythm Kardia, ce qui est en cours, car l'Apple Watch d'autres fonctions, Tels que l'exercice, arent, qui vous oblige à choisir, lorsque vous faites de l'exercice, entre l'utilisation de l'application Apples, orientée à fournir des informations sur l'exercice, ou Kardia, qui se concentre sur votre cœur. En fait, l'Apple Watch identifie par erreur Kardia comme un moniteur d'exercice, fournissant une surveillance constante qui ne sert à rien du tout. La surveillance du rythme cardiaque est précieuse, mais évidemment pas suffisante pour évaluer correctement la santé cardiaque. Cela dit, la surveillance continue assurée par l'Apple Watch ou d'autres appareils présente des avantages, simplement en termes statistiques, par rapport à l'évaluation ponctuelle fournie par un dispositif spécialisé que seul un hôpital peut fournir. Les possibilités de traitement de toutes ces données en temps réel sont extrêmement intéressantes et ne doivent pas être minimisées, et de fait, une étude de l'Université de Stanford auprès de 400 000 utilisateurs d'Apple Watch offre des résultats concluants. Les données ECG capturées par l'Apple Watch sont stockées dans l'application Santé de l'iPhone, où elles peuvent être consultées ou présentées à un médecin à tout moment, ainsi que d'autres données pertinentes telles que le poids, la pression artérielle, le mouvement, l'exercice, le sommeil, etc. Au cours des prochains jours, Étant donné que je dois continuer à surveiller ma fréquence cardiaque après la fin de mon traitement, je peux mettre à jour cette entrée avec plus d'impressions.(En espaol, aqu)
How Helpful Are the Apple Watch Series 4s ECG Readings?
How Helpful Are the Apple Watch Series 4s ECG Readings?
The Apple Watch Series 4 is nabbing headlines with its electrocardiogram (ECG) and heart health capabilities, but will anybody use these features correctly?By Victoria SongLast week, Apple unveiled the Apple Watch Series 4 the fourth iteration of its popular smartwatch. Capable of detecting falls, identifying abnormal heart rhythms, and taking electrocardiograms, Series 4 is the tech giants most overt foray into wearable medical technology.Giving the Series 4 some cred is the fact its atrial fibrillation (AFib) and ECG tech received clearance from the Food and Drug Administration. It also helped that Apple had Ivor Benjamin, president of the American Heart Association, onstage at its press event to speak about the potential life-saving applications of having an ECG machine on your wrist at all times.This is all very impressive from a hardware standpoint, but the question is: How relevant are these features for relatively healthy people under 60?AFib affects somewhere between 2.7 and 6.1 million Americans according to the Centers for Disease Control. But its also a condition that primarily affects older individuals. According to a JAMA study, 70 percent of people with AFib are between 65 and 85 years old. And unless youre of a certain age, chances are you havent had an ECG as part of your yearly physical. Unless you have chest pain, a heart condition, or are getting surgery, doctors have no reason to administer ECGs to an otherwise healthy adult.In a letter from the FDA, the agency notes that Apples ECG app is intended for over-the-counter use only, and definitely isnt meant as a diagnostic tool. But hypochondria and obsessive self-quantification are very real. Ive no doubt some overeager health nuts might overdo it and turn what was meant as a preventive tool into a source of needless anxiety.Furthermore, data without context is less than helpful. We dont know much about the ECG app thus far, other than it measures your heart rhythm, stores PDFs of your readings on Apple Health, and wont be available on the Series 4 until later this year. The average person probably has no idea what a normal ECG looks like, and simply handing over your iPhone with a dozen charts to your doctor might result in more confusion than insight.The idea of being able to continuously collect data on ourselves and present them as evidence to health care professionals is a compelling one. But after more than a year of testing wearables, Ive mostly found my physicians dont know what to do with spreadsheets and graphs of data exported from apps. The numbers are divorced from vital context about my lifestyle, family history, and physical condition at the time the readings were taken. And honestly, I dont know what a lot of my data means either. It has been helpful for me to understand what my baseline is, but at the end of the day, Im no more knowledgeable about medicine than what I can search on WebMD. Of course, if you are over 60, have a high risk of heart disease, or are diagnosed with AFib, the Series 4 has value provided you consult with your doctor. Even so, its important to keep in mind the basics when it comes to gathering data. One healthy reading wouldnt put you in the clear, but a bad reading wouldnt mean youre on the road to death either. Really, the watchs most useful purpose is to help at-risk consumers stay mindful of their heart health consistently over time. (And to be frank, better battery life would have helped with that.) Prevention is no small thing, but itll be interesting to see if those most at risk are willing to shell out more than $400 for a smartwatch specifically for this reason. As for the rest of us? I suspect well use the Series 4s heart health features once or twice before forgetting about it completely.Read more: Hands On With the Apple Watch Series 4Originally published at
La fonction ECG Apple Watch: quelques pensées
La fonction ECG Apple Watch: quelques pensées
Hier, j'ai mis à niveau mon iPhone vers iOS 12.2 et immédiatement après, mon Apple Watch vers watchOS 5.2, dont la principale nouveauté pour l'Europe est une fonction d'électrocardiogramme et d'alertes de fréquence, qui manquait auparavant d'approbation réglementaire. Enfin, six mois après que la FDA l'a approuvé en tant que dispositif médical de classe 2, les deux fonctionnalités sont déjà approuvées CE pour une utilisation dans l'Espace économique européen. Parlant comme quelqu'un qui a souffert d'épisodes de fibrillation auriculaire à plusieurs reprises et qui a subi une cryoablation de mes veines pulmonaires en décembre, C'est un sujet qui m'intéresse davantage que la plupart des gens. Depuis mon post-op, qui était assez inconfortable, je suis un utilisateur de Kardia, un autre appareil approuvé par la FDA, pour contrôler ma fréquence cardiaque, que je combine avec une autre invention de fabrication hongroise, Wiwe, qui me fournit plus d'informations analytiques, bien que ce ne soit pas le premier choix pour les cardiologues à qui j'ai parlé. Après plusieurs mois à contrôler mon rythme cardiaque 24 h/24 et 7j/7 avec l'application Kardias SmartRhythm pour Apple Watch, qui réalise une analyse algorithmique permanente et avertit quand elle détecte des mesures inhabituelles, je pense que je connais déjà assez bien mon cœur et ses symptômes pour me permettre d'évaluer la fonction électrocardiogramme de l'Apple Watch. Au cours des trois derniers mois, en plus de surveiller ma fréquence cardiaque, j'ai pris quelques électrocardiogrammes chaque jour, ainsi que de mesurer fréquemment ma tension artérielle. La fonction d'électrocardiogramme Apple Watchs pourra désormais m'aider dans la surveillance associée aux étapes finales de mon traitement avec des anticoagulants et des antiarythmiques après la fin de ma période de suppression de mon opération, qui a eu lieu mercredi dernier. La fonctionnalité est facile à activer après avoir lu des conseils sur ce qui fait et ne fait pas, conçu pour éviter les attentes irréalistes: l'application peut vérifier la fréquence cardiaque à la recherche de la fibrillation auriculaire, l'arythmie grave la plus courante, mais ne peut pas détecter les crises cardiaques ou les caillots sanguins qui peuvent provoquer des accidents vasculaires cérébraux, Ou d'autres problèmes cardiaques tels qu'une tension artérielle élevée, une insuffisance cardiaque, un taux de cholestérol élevé ou d'autres types d'arythmie. J'ai également dû fournir des informations sur mon âge et j'ai dû mentir en disant que je n'avais jamais reçu de diagnostic de fibrillation auriculaire, sinon l'application m'aurait dit de ne pas l'utiliser, L'une des nombreuses dispositions juridiques, comme le fait de se faire dire que les résultats ne sont pas un diagnostic et que je ne dois en aucun cas changer mon médicament ou tout autre traitement sans consulter un médecin. La configuration prend à peine une minute, après quoi l'appareil ouvre l'application d'électrocardiogramme, Identifié avec une icône blanche avec un rythme cardiaque rouge, et me demandant de placer un doigt sur la couronne de la montre et d'évaluer ma fréquence cardiaque pendant 30 secondes. La Wiwe nécessite une minute pour lire ma fréquence cardiaque et produit un électrocardiogramme plus difficile à comprendre, tandis que Kardia le fait en 30 secondes et fournit un tableau d'informations beaucoup plus clair. Au départ, la lecture varie énormément, s'installant pour offrir des graphismes plus stables en quelques secondes. Dans la partie supérieure gauche, nous pouvons voir la fréquence cardiaque, en haut à droite l'heure et dans la moitié inférieure de l'écran, un autre avertissement disant que l'Apple Watch ne peut pas détecter les signes d'une crise cardiaque, et d'appeler les services d'urgence si vous pensez que vous souffrez d'un événement cardiaque, Plutôt que de perdre du temps à essayer de vous diagnostiquer avec votre montre. Ma première impression, sans parler à un cardiologue, est qu'il se situe entre les deux autres applications que je connais: ce n'est pas aussi sale que Wiwe ou aussi propre que Kardia, avec un résultat qui pourrait être qualifié de rythme sinusal (motif uniforme), mais qui pourrait aussi être étiqueté comme fibrillation auriculaire, ou, Dans certains cas comme non concluant (si votre fréquence cardiaque est inférieure à 50, supérieure à 120, ou si la mesure n'a pas été effectuée dans les bonnes conditions (niveaux de batterie faibles, etc.) L'application est compatible avec le moniteur Kardias SmartRhythm Kardia, ce qui est en cours, car l'Apple Watch d'autres fonctions, Tels que l'exercice, arent, qui vous oblige à choisir, lorsque vous faites de l'exercice, entre l'utilisation de l'application Apples, orientée à fournir des informations sur l'exercice, ou Kardia, qui se concentre sur votre cœur. En fait, l'Apple Watch identifie par erreur Kardia comme un moniteur d'exercice, fournissant une surveillance constante qui ne sert à rien du tout. La surveillance du rythme cardiaque est précieuse, mais évidemment pas suffisante pour évaluer correctement la santé cardiaque. Cela dit, la surveillance continue assurée par l'Apple Watch ou d'autres appareils présente des avantages, simplement en termes statistiques, par rapport à l'évaluation ponctuelle fournie par un dispositif spécialisé que seul un hôpital peut fournir. Les possibilités de traitement de toutes ces données en temps réel sont extrêmement intéressantes et ne doivent pas être minimisées, et de fait, une étude de l'Université de Stanford auprès de 400 000 utilisateurs d'Apple Watch offre des résultats concluants. Les données ECG capturées par l'Apple Watch sont stockées dans l'application Santé de l'iPhone, où elles peuvent être consultées ou présentées à un médecin à tout moment, ainsi que d'autres données pertinentes telles que le poids, la pression artérielle, le mouvement, l'exercice, le sommeil, etc. Au cours des prochains jours, Étant donné que je dois continuer à surveiller ma fréquence cardiaque après la fin de mon traitement, je peux mettre à jour cette entrée avec plus d'impressions.(En espaol, aqu)
How Helpful Are the Apple Watch Series 4s ECG Readings?
How Helpful Are the Apple Watch Series 4s ECG Readings?
The Apple Watch Series 4 is nabbing headlines with its electrocardiogram (ECG) and heart health capabilities, but will anybody use these features correctly?By Victoria SongLast week, Apple unveiled the Apple Watch Series 4 the fourth iteration of its popular smartwatch. Capable of detecting falls, identifying abnormal heart rhythms, and taking electrocardiograms, Series 4 is the tech giants most overt foray into wearable medical technology.Giving the Series 4 some cred is the fact its atrial fibrillation (AFib) and ECG tech received clearance from the Food and Drug Administration. It also helped that Apple had Ivor Benjamin, president of the American Heart Association, onstage at its press event to speak about the potential life-saving applications of having an ECG machine on your wrist at all times.This is all very impressive from a hardware standpoint, but the question is: How relevant are these features for relatively healthy people under 60?AFib affects somewhere between 2.7 and 6.1 million Americans according to the Centers for Disease Control. But its also a condition that primarily affects older individuals. According to a JAMA study, 70 percent of people with AFib are between 65 and 85 years old. And unless youre of a certain age, chances are you havent had an ECG as part of your yearly physical. Unless you have chest pain, a heart condition, or are getting surgery, doctors have no reason to administer ECGs to an otherwise healthy adult.In a letter from the FDA, the agency notes that Apples ECG app is intended for over-the-counter use only, and definitely isnt meant as a diagnostic tool. But hypochondria and obsessive self-quantification are very real. Ive no doubt some overeager health nuts might overdo it and turn what was meant as a preventive tool into a source of needless anxiety.Furthermore, data without context is less than helpful. We dont know much about the ECG app thus far, other than it measures your heart rhythm, stores PDFs of your readings on Apple Health, and wont be available on the Series 4 until later this year. The average person probably has no idea what a normal ECG looks like, and simply handing over your iPhone with a dozen charts to your doctor might result in more confusion than insight.The idea of being able to continuously collect data on ourselves and present them as evidence to health care professionals is a compelling one. But after more than a year of testing wearables, Ive mostly found my physicians dont know what to do with spreadsheets and graphs of data exported from apps. The numbers are divorced from vital context about my lifestyle, family history, and physical condition at the time the readings were taken. And honestly, I dont know what a lot of my data means either. It has been helpful for me to understand what my baseline is, but at the end of the day, Im no more knowledgeable about medicine than what I can search on WebMD. Of course, if you are over 60, have a high risk of heart disease, or are diagnosed with AFib, the Series 4 has value provided you consult with your doctor. Even so, its important to keep in mind the basics when it comes to gathering data. One healthy reading wouldnt put you in the clear, but a bad reading wouldnt mean youre on the road to death either. Really, the watchs most useful purpose is to help at-risk consumers stay mindful of their heart health consistently over time. (And to be frank, better battery life would have helped with that.) Prevention is no small thing, but itll be interesting to see if those most at risk are willing to shell out more than $400 for a smartwatch specifically for this reason. As for the rest of us? I suspect well use the Series 4s heart health features once or twice before forgetting about it completely.Read more: Hands On With the Apple Watch Series 4Originally published at
La fonction ECG Apple Watch: quelques pensées
La fonction ECG Apple Watch: quelques pensées
Hier, j'ai mis à niveau mon iPhone vers iOS 12.2 et immédiatement après, mon Apple Watch vers watchOS 5.2, dont la principale nouveauté pour l'Europe est une fonction d'électrocardiogramme et d'alertes de fréquence, qui manquait auparavant d'approbation réglementaire. Enfin, six mois après que la FDA l'a approuvé en tant que dispositif médical de classe 2, les deux fonctionnalités sont déjà approuvées CE pour une utilisation dans l'Espace économique européen. Parlant comme quelqu'un qui a souffert d'épisodes de fibrillation auriculaire à plusieurs reprises et qui a subi une cryoablation de mes veines pulmonaires en décembre, C'est un sujet qui m'intéresse davantage que la plupart des gens. Depuis mon post-op, qui était assez inconfortable, je suis un utilisateur de Kardia, un autre appareil approuvé par la FDA, pour contrôler ma fréquence cardiaque, que je combine avec une autre invention de fabrication hongroise, Wiwe, qui me fournit plus d'informations analytiques, bien que ce ne soit pas le premier choix pour les cardiologues à qui j'ai parlé. Après plusieurs mois à contrôler mon rythme cardiaque 24 h/24 et 7j/7 avec l'application Kardias SmartRhythm pour Apple Watch, qui réalise une analyse algorithmique permanente et avertit quand elle détecte des mesures inhabituelles, je pense que je connais déjà assez bien mon cœur et ses symptômes pour me permettre d'évaluer la fonction électrocardiogramme de l'Apple Watch. Au cours des trois derniers mois, en plus de surveiller ma fréquence cardiaque, j'ai pris quelques électrocardiogrammes chaque jour, ainsi que de mesurer fréquemment ma tension artérielle. La fonction d'électrocardiogramme Apple Watchs pourra désormais m'aider dans la surveillance associée aux étapes finales de mon traitement avec des anticoagulants et des antiarythmiques après la fin de ma période de suppression de mon opération, qui a eu lieu mercredi dernier. La fonctionnalité est facile à activer après avoir lu des conseils sur ce qui fait et ne fait pas, conçu pour éviter les attentes irréalistes: l'application peut vérifier la fréquence cardiaque à la recherche de la fibrillation auriculaire, l'arythmie grave la plus courante, mais ne peut pas détecter les crises cardiaques ou les caillots sanguins qui peuvent provoquer des accidents vasculaires cérébraux, Ou d'autres problèmes cardiaques tels qu'une tension artérielle élevée, une insuffisance cardiaque, un taux de cholestérol élevé ou d'autres types d'arythmie. J'ai également dû fournir des informations sur mon âge et j'ai dû mentir en disant que je n'avais jamais reçu de diagnostic de fibrillation auriculaire, sinon l'application m'aurait dit de ne pas l'utiliser, L'une des nombreuses dispositions juridiques, comme le fait de se faire dire que les résultats ne sont pas un diagnostic et que je ne dois en aucun cas changer mon médicament ou tout autre traitement sans consulter un médecin. La configuration prend à peine une minute, après quoi l'appareil ouvre l'application d'électrocardiogramme, Identifié avec une icône blanche avec un rythme cardiaque rouge, et me demandant de placer un doigt sur la couronne de la montre et d'évaluer ma fréquence cardiaque pendant 30 secondes. La Wiwe nécessite une minute pour lire ma fréquence cardiaque et produit un électrocardiogramme plus difficile à comprendre, tandis que Kardia le fait en 30 secondes et fournit un tableau d'informations beaucoup plus clair. Au départ, la lecture varie énormément, s'installant pour offrir des graphismes plus stables en quelques secondes. Dans la partie supérieure gauche, nous pouvons voir la fréquence cardiaque, en haut à droite l'heure et dans la moitié inférieure de l'écran, un autre avertissement disant que l'Apple Watch ne peut pas détecter les signes d'une crise cardiaque, et d'appeler les services d'urgence si vous pensez que vous souffrez d'un événement cardiaque, Plutôt que de perdre du temps à essayer de vous diagnostiquer avec votre montre. Ma première impression, sans parler à un cardiologue, est qu'il se situe entre les deux autres applications que je connais: ce n'est pas aussi sale que Wiwe ou aussi propre que Kardia, avec un résultat qui pourrait être qualifié de rythme sinusal (motif uniforme), mais qui pourrait aussi être étiqueté comme fibrillation auriculaire, ou, Dans certains cas comme non concluant (si votre fréquence cardiaque est inférieure à 50, supérieure à 120, ou si la mesure n'a pas été effectuée dans les bonnes conditions (niveaux de batterie faibles, etc.) L'application est compatible avec le moniteur Kardias SmartRhythm Kardia, ce qui est en cours, car l'Apple Watch d'autres fonctions, Tels que l'exercice, arent, qui vous oblige à choisir, lorsque vous faites de l'exercice, entre l'utilisation de l'application Apples, orientée à fournir des informations sur l'exercice, ou Kardia, qui se concentre sur votre cœur. En fait, l'Apple Watch identifie par erreur Kardia comme un moniteur d'exercice, fournissant une surveillance constante qui ne sert à rien du tout. La surveillance du rythme cardiaque est précieuse, mais évidemment pas suffisante pour évaluer correctement la santé cardiaque. Cela dit, la surveillance continue assurée par l'Apple Watch ou d'autres appareils présente des avantages, simplement en termes statistiques, par rapport à l'évaluation ponctuelle fournie par un dispositif spécialisé que seul un hôpital peut fournir. Les possibilités de traitement de toutes ces données en temps réel sont extrêmement intéressantes et ne doivent pas être minimisées, et de fait, une étude de l'Université de Stanford auprès de 400 000 utilisateurs d'Apple Watch offre des résultats concluants. Les données ECG capturées par l'Apple Watch sont stockées dans l'application Santé de l'iPhone, où elles peuvent être consultées ou présentées à un médecin à tout moment, ainsi que d'autres données pertinentes telles que le poids, la pression artérielle, le mouvement, l'exercice, le sommeil, etc. Au cours des prochains jours, Étant donné que je dois continuer à surveiller ma fréquence cardiaque après la fin de mon traitement, je peux mettre à jour cette entrée avec plus d'impressions.(En espaol, aqu)
How Helpful Are the Apple Watch Series 4s ECG Readings?
How Helpful Are the Apple Watch Series 4s ECG Readings?
The Apple Watch Series 4 is nabbing headlines with its electrocardiogram (ECG) and heart health capabilities, but will anybody use these features correctly?By Victoria SongLast week, Apple unveiled the Apple Watch Series 4 the fourth iteration of its popular smartwatch. Capable of detecting falls, identifying abnormal heart rhythms, and taking electrocardiograms, Series 4 is the tech giants most overt foray into wearable medical technology.Giving the Series 4 some cred is the fact its atrial fibrillation (AFib) and ECG tech received clearance from the Food and Drug Administration. It also helped that Apple had Ivor Benjamin, president of the American Heart Association, onstage at its press event to speak about the potential life-saving applications of having an ECG machine on your wrist at all times.This is all very impressive from a hardware standpoint, but the question is: How relevant are these features for relatively healthy people under 60?AFib affects somewhere between 2.7 and 6.1 million Americans according to the Centers for Disease Control. But its also a condition that primarily affects older individuals. According to a JAMA study, 70 percent of people with AFib are between 65 and 85 years old. And unless youre of a certain age, chances are you havent had an ECG as part of your yearly physical. Unless you have chest pain, a heart condition, or are getting surgery, doctors have no reason to administer ECGs to an otherwise healthy adult.In a letter from the FDA, the agency notes that Apples ECG app is intended for over-the-counter use only, and definitely isnt meant as a diagnostic tool. But hypochondria and obsessive self-quantification are very real. Ive no doubt some overeager health nuts might overdo it and turn what was meant as a preventive tool into a source of needless anxiety.Furthermore, data without context is less than helpful. We dont know much about the ECG app thus far, other than it measures your heart rhythm, stores PDFs of your readings on Apple Health, and wont be available on the Series 4 until later this year. The average person probably has no idea what a normal ECG looks like, and simply handing over your iPhone with a dozen charts to your doctor might result in more confusion than insight.The idea of being able to continuously collect data on ourselves and present them as evidence to health care professionals is a compelling one. But after more than a year of testing wearables, Ive mostly found my physicians dont know what to do with spreadsheets and graphs of data exported from apps. The numbers are divorced from vital context about my lifestyle, family history, and physical condition at the time the readings were taken. And honestly, I dont know what a lot of my data means either. It has been helpful for me to understand what my baseline is, but at the end of the day, Im no more knowledgeable about medicine than what I can search on WebMD. Of course, if you are over 60, have a high risk of heart disease, or are diagnosed with AFib, the Series 4 has value provided you consult with your doctor. Even so, its important to keep in mind the basics when it comes to gathering data. One healthy reading wouldnt put you in the clear, but a bad reading wouldnt mean youre on the road to death either. Really, the watchs most useful purpose is to help at-risk consumers stay mindful of their heart health consistently over time. (And to be frank, better battery life would have helped with that.) Prevention is no small thing, but itll be interesting to see if those most at risk are willing to shell out more than $400 for a smartwatch specifically for this reason. As for the rest of us? I suspect well use the Series 4s heart health features once or twice before forgetting about it completely.Read more: Hands On With the Apple Watch Series 4Originally published at
La fonction ECG Apple Watch: quelques pensées
La fonction ECG Apple Watch: quelques pensées
Hier, j'ai mis à niveau mon iPhone vers iOS 12.2 et immédiatement après, mon Apple Watch vers watchOS 5.2, dont la principale nouveauté pour l'Europe est une fonction d'électrocardiogramme et d'alertes de fréquence, qui manquait auparavant d'approbation réglementaire. Enfin, six mois après que la FDA l'a approuvé en tant que dispositif médical de classe 2, les deux fonctionnalités sont déjà approuvées CE pour une utilisation dans l'Espace économique européen. Parlant comme quelqu'un qui a souffert d'épisodes de fibrillation auriculaire à plusieurs reprises et qui a subi une cryoablation de mes veines pulmonaires en décembre, C'est un sujet qui m'intéresse davantage que la plupart des gens. Depuis mon post-op, qui était assez inconfortable, je suis un utilisateur de Kardia, un autre appareil approuvé par la FDA, pour contrôler ma fréquence cardiaque, que je combine avec une autre invention de fabrication hongroise, Wiwe, qui me fournit plus d'informations analytiques, bien que ce ne soit pas le premier choix pour les cardiologues à qui j'ai parlé. Après plusieurs mois à contrôler mon rythme cardiaque 24 h/24 et 7j/7 avec l'application Kardias SmartRhythm pour Apple Watch, qui réalise une analyse algorithmique permanente et avertit quand elle détecte des mesures inhabituelles, je pense que je connais déjà assez bien mon cœur et ses symptômes pour me permettre d'évaluer la fonction électrocardiogramme de l'Apple Watch. Au cours des trois derniers mois, en plus de surveiller ma fréquence cardiaque, j'ai pris quelques électrocardiogrammes chaque jour, ainsi que de mesurer fréquemment ma tension artérielle. La fonction d'électrocardiogramme Apple Watchs pourra désormais m'aider dans la surveillance associée aux étapes finales de mon traitement avec des anticoagulants et des antiarythmiques après la fin de ma période de suppression de mon opération, qui a eu lieu mercredi dernier. La fonctionnalité est facile à activer après avoir lu des conseils sur ce qui fait et ne fait pas, conçu pour éviter les attentes irréalistes: l'application peut vérifier la fréquence cardiaque à la recherche de la fibrillation auriculaire, l'arythmie grave la plus courante, mais ne peut pas détecter les crises cardiaques ou les caillots sanguins qui peuvent provoquer des accidents vasculaires cérébraux, Ou d'autres problèmes cardiaques tels qu'une tension artérielle élevée, une insuffisance cardiaque, un taux de cholestérol élevé ou d'autres types d'arythmie. J'ai également dû fournir des informations sur mon âge et j'ai dû mentir en disant que je n'avais jamais reçu de diagnostic de fibrillation auriculaire, sinon l'application m'aurait dit de ne pas l'utiliser, L'une des nombreuses dispositions juridiques, comme le fait de se faire dire que les résultats ne sont pas un diagnostic et que je ne dois en aucun cas changer mon médicament ou tout autre traitement sans consulter un médecin. La configuration prend à peine une minute, après quoi l'appareil ouvre l'application d'électrocardiogramme, Identifié avec une icône blanche avec un rythme cardiaque rouge, et me demandant de placer un doigt sur la couronne de la montre et d'évaluer ma fréquence cardiaque pendant 30 secondes. La Wiwe nécessite une minute pour lire ma fréquence cardiaque et produit un électrocardiogramme plus difficile à comprendre, tandis que Kardia le fait en 30 secondes et fournit un tableau d'informations beaucoup plus clair. Au départ, la lecture varie énormément, s'installant pour offrir des graphismes plus stables en quelques secondes. Dans la partie supérieure gauche, nous pouvons voir la fréquence cardiaque, en haut à droite l'heure et dans la moitié inférieure de l'écran, un autre avertissement disant que l'Apple Watch ne peut pas détecter les signes d'une crise cardiaque, et d'appeler les services d'urgence si vous pensez que vous souffrez d'un événement cardiaque, Plutôt que de perdre du temps à essayer de vous diagnostiquer avec votre montre. Ma première impression, sans parler à un cardiologue, est qu'il se situe entre les deux autres applications que je connais: ce n'est pas aussi sale que Wiwe ou aussi propre que Kardia, avec un résultat qui pourrait être qualifié de rythme sinusal (motif uniforme), mais qui pourrait aussi être étiqueté comme fibrillation auriculaire, ou, Dans certains cas comme non concluant (si votre fréquence cardiaque est inférieure à 50, supérieure à 120, ou si la mesure n'a pas été effectuée dans les bonnes conditions (niveaux de batterie faibles, etc.) L'application est compatible avec le moniteur Kardias SmartRhythm Kardia, ce qui est en cours, car l'Apple Watch d'autres fonctions, Tels que l'exercice, arent, qui vous oblige à choisir, lorsque vous faites de l'exercice, entre l'utilisation de l'application Apples, orientée à fournir des informations sur l'exercice, ou Kardia, qui se concentre sur votre cœur. En fait, l'Apple Watch identifie par erreur Kardia comme un moniteur d'exercice, fournissant une surveillance constante qui ne sert à rien du tout. La surveillance du rythme cardiaque est précieuse, mais évidemment pas suffisante pour évaluer correctement la santé cardiaque. Cela dit, la surveillance continue assurée par l'Apple Watch ou d'autres appareils présente des avantages, simplement en termes statistiques, par rapport à l'évaluation ponctuelle fournie par un dispositif spécialisé que seul un hôpital peut fournir. Les possibilités de traitement de toutes ces données en temps réel sont extrêmement intéressantes et ne doivent pas être minimisées, et de fait, une étude de l'Université de Stanford auprès de 400 000 utilisateurs d'Apple Watch offre des résultats concluants. Les données ECG capturées par l'Apple Watch sont stockées dans l'application Santé de l'iPhone, où elles peuvent être consultées ou présentées à un médecin à tout moment, ainsi que d'autres données pertinentes telles que le poids, la pression artérielle, le mouvement, l'exercice, le sommeil, etc. Au cours des prochains jours, Étant donné que je dois continuer à surveiller ma fréquence cardiaque après la fin de mon traitement, je peux mettre à jour cette entrée avec plus d'impressions.(En espaol, aqu)
How Helpful Are the Apple Watch Series 4s ECG Readings?
How Helpful Are the Apple Watch Series 4s ECG Readings?
The Apple Watch Series 4 is nabbing headlines with its electrocardiogram (ECG) and heart health capabilities, but will anybody use these features correctly?By Victoria SongLast week, Apple unveiled the Apple Watch Series 4 the fourth iteration of its popular smartwatch. Capable of detecting falls, identifying abnormal heart rhythms, and taking electrocardiograms, Series 4 is the tech giants most overt foray into wearable medical technology.Giving the Series 4 some cred is the fact its atrial fibrillation (AFib) and ECG tech received clearance from the Food and Drug Administration. It also helped that Apple had Ivor Benjamin, president of the American Heart Association, onstage at its press event to speak about the potential life-saving applications of having an ECG machine on your wrist at all times.This is all very impressive from a hardware standpoint, but the question is: How relevant are these features for relatively healthy people under 60?AFib affects somewhere between 2.7 and 6.1 million Americans according to the Centers for Disease Control. But its also a condition that primarily affects older individuals. According to a JAMA study, 70 percent of people with AFib are between 65 and 85 years old. And unless youre of a certain age, chances are you havent had an ECG as part of your yearly physical. Unless you have chest pain, a heart condition, or are getting surgery, doctors have no reason to administer ECGs to an otherwise healthy adult.In a letter from the FDA, the agency notes that Apples ECG app is intended for over-the-counter use only, and definitely isnt meant as a diagnostic tool. But hypochondria and obsessive self-quantification are very real. Ive no doubt some overeager health nuts might overdo it and turn what was meant as a preventive tool into a source of needless anxiety.Furthermore, data without context is less than helpful. We dont know much about the ECG app thus far, other than it measures your heart rhythm, stores PDFs of your readings on Apple Health, and wont be available on the Series 4 until later this year. The average person probably has no idea what a normal ECG looks like, and simply handing over your iPhone with a dozen charts to your doctor might result in more confusion than insight.The idea of being able to continuously collect data on ourselves and present them as evidence to health care professionals is a compelling one. But after more than a year of testing wearables, Ive mostly found my physicians dont know what to do with spreadsheets and graphs of data exported from apps. The numbers are divorced from vital context about my lifestyle, family history, and physical condition at the time the readings were taken. And honestly, I dont know what a lot of my data means either. It has been helpful for me to understand what my baseline is, but at the end of the day, Im no more knowledgeable about medicine than what I can search on WebMD. Of course, if you are over 60, have a high risk of heart disease, or are diagnosed with AFib, the Series 4 has value provided you consult with your doctor. Even so, its important to keep in mind the basics when it comes to gathering data. One healthy reading wouldnt put you in the clear, but a bad reading wouldnt mean youre on the road to death either. Really, the watchs most useful purpose is to help at-risk consumers stay mindful of their heart health consistently over time. (And to be frank, better battery life would have helped with that.) Prevention is no small thing, but itll be interesting to see if those most at risk are willing to shell out more than $400 for a smartwatch specifically for this reason. As for the rest of us? I suspect well use the Series 4s heart health features once or twice before forgetting about it completely.Read more: Hands On With the Apple Watch Series 4Originally published at
La fonction ECG Apple Watch: quelques pensées
La fonction ECG Apple Watch: quelques pensées
Hier, j'ai mis à niveau mon iPhone vers iOS 12.2 et immédiatement après, mon Apple Watch vers watchOS 5.2, dont la principale nouveauté pour l'Europe est une fonction d'électrocardiogramme et d'alertes de fréquence, qui manquait auparavant d'approbation réglementaire. Enfin, six mois après que la FDA l'a approuvé en tant que dispositif médical de classe 2, les deux fonctionnalités sont déjà approuvées CE pour une utilisation dans l'Espace économique européen. Parlant comme quelqu'un qui a souffert d'épisodes de fibrillation auriculaire à plusieurs reprises et qui a subi une cryoablation de mes veines pulmonaires en décembre, C'est un sujet qui m'intéresse davantage que la plupart des gens. Depuis mon post-op, qui était assez inconfortable, je suis un utilisateur de Kardia, un autre appareil approuvé par la FDA, pour contrôler ma fréquence cardiaque, que je combine avec une autre invention de fabrication hongroise, Wiwe, qui me fournit plus d'informations analytiques, bien que ce ne soit pas le premier choix pour les cardiologues à qui j'ai parlé. Après plusieurs mois à contrôler mon rythme cardiaque 24 h/24 et 7j/7 avec l'application Kardias SmartRhythm pour Apple Watch, qui réalise une analyse algorithmique permanente et avertit quand elle détecte des mesures inhabituelles, je pense que je connais déjà assez bien mon cœur et ses symptômes pour me permettre d'évaluer la fonction électrocardiogramme de l'Apple Watch. Au cours des trois derniers mois, en plus de surveiller ma fréquence cardiaque, j'ai pris quelques électrocardiogrammes chaque jour, ainsi que de mesurer fréquemment ma tension artérielle. La fonction d'électrocardiogramme Apple Watchs pourra désormais m'aider dans la surveillance associée aux étapes finales de mon traitement avec des anticoagulants et des antiarythmiques après la fin de ma période de suppression de mon opération, qui a eu lieu mercredi dernier. La fonctionnalité est facile à activer après avoir lu des conseils sur ce qui fait et ne fait pas, conçu pour éviter les attentes irréalistes: l'application peut vérifier la fréquence cardiaque à la recherche de la fibrillation auriculaire, l'arythmie grave la plus courante, mais ne peut pas détecter les crises cardiaques ou les caillots sanguins qui peuvent provoquer des accidents vasculaires cérébraux, Ou d'autres problèmes cardiaques tels qu'une tension artérielle élevée, une insuffisance cardiaque, un taux de cholestérol élevé ou d'autres types d'arythmie. J'ai également dû fournir des informations sur mon âge et j'ai dû mentir en disant que je n'avais jamais reçu de diagnostic de fibrillation auriculaire, sinon l'application m'aurait dit de ne pas l'utiliser, L'une des nombreuses dispositions juridiques, comme le fait de se faire dire que les résultats ne sont pas un diagnostic et que je ne dois en aucun cas changer mon médicament ou tout autre traitement sans consulter un médecin. La configuration prend à peine une minute, après quoi l'appareil ouvre l'application d'électrocardiogramme, Identifié avec une icône blanche avec un rythme cardiaque rouge, et me demandant de placer un doigt sur la couronne de la montre et d'évaluer ma fréquence cardiaque pendant 30 secondes. La Wiwe nécessite une minute pour lire ma fréquence cardiaque et produit un électrocardiogramme plus difficile à comprendre, tandis que Kardia le fait en 30 secondes et fournit un tableau d'informations beaucoup plus clair. Au départ, la lecture varie énormément, s'installant pour offrir des graphismes plus stables en quelques secondes. Dans la partie supérieure gauche, nous pouvons voir la fréquence cardiaque, en haut à droite l'heure et dans la moitié inférieure de l'écran, un autre avertissement disant que l'Apple Watch ne peut pas détecter les signes d'une crise cardiaque, et d'appeler les services d'urgence si vous pensez que vous souffrez d'un événement cardiaque, Plutôt que de perdre du temps à essayer de vous diagnostiquer avec votre montre. Ma première impression, sans parler à un cardiologue, est qu'il se situe entre les deux autres applications que je connais: ce n'est pas aussi sale que Wiwe ou aussi propre que Kardia, avec un résultat qui pourrait être qualifié de rythme sinusal (motif uniforme), mais qui pourrait aussi être étiqueté comme fibrillation auriculaire, ou, Dans certains cas comme non concluant (si votre fréquence cardiaque est inférieure à 50, supérieure à 120, ou si la mesure n'a pas été effectuée dans les bonnes conditions (niveaux de batterie faibles, etc.) L'application est compatible avec le moniteur Kardias SmartRhythm Kardia, ce qui est en cours, car l'Apple Watch d'autres fonctions, Tels que l'exercice, arent, qui vous oblige à choisir, lorsque vous faites de l'exercice, entre l'utilisation de l'application Apples, orientée à fournir des informations sur l'exercice, ou Kardia, qui se concentre sur votre cœur. En fait, l'Apple Watch identifie par erreur Kardia comme un moniteur d'exercice, fournissant une surveillance constante qui ne sert à rien du tout. La surveillance du rythme cardiaque est précieuse, mais évidemment pas suffisante pour évaluer correctement la santé cardiaque. Cela dit, la surveillance continue assurée par l'Apple Watch ou d'autres appareils présente des avantages, simplement en termes statistiques, par rapport à l'évaluation ponctuelle fournie par un dispositif spécialisé que seul un hôpital peut fournir. Les possibilités de traitement de toutes ces données en temps réel sont extrêmement intéressantes et ne doivent pas être minimisées, et de fait, une étude de l'Université de Stanford auprès de 400 000 utilisateurs d'Apple Watch offre des résultats concluants. Les données ECG capturées par l'Apple Watch sont stockées dans l'application Santé de l'iPhone, où elles peuvent être consultées ou présentées à un médecin à tout moment, ainsi que d'autres données pertinentes telles que le poids, la pression artérielle, le mouvement, l'exercice, le sommeil, etc. Au cours des prochains jours, Étant donné que je dois continuer à surveiller ma fréquence cardiaque après la fin de mon traitement, je peux mettre à jour cette entrée avec plus d'impressions.(En espaol, aqu)
How Helpful Are the Apple Watch Series 4s ECG Readings?
How Helpful Are the Apple Watch Series 4s ECG Readings?
The Apple Watch Series 4 is nabbing headlines with its electrocardiogram (ECG) and heart health capabilities, but will anybody use these features correctly?By Victoria SongLast week, Apple unveiled the Apple Watch Series 4 the fourth iteration of its popular smartwatch. Capable of detecting falls, identifying abnormal heart rhythms, and taking electrocardiograms, Series 4 is the tech giants most overt foray into wearable medical technology.Giving the Series 4 some cred is the fact its atrial fibrillation (AFib) and ECG tech received clearance from the Food and Drug Administration. It also helped that Apple had Ivor Benjamin, president of the American Heart Association, onstage at its press event to speak about the potential life-saving applications of having an ECG machine on your wrist at all times.This is all very impressive from a hardware standpoint, but the question is: How relevant are these features for relatively healthy people under 60?AFib affects somewhere between 2.7 and 6.1 million Americans according to the Centers for Disease Control. But its also a condition that primarily affects older individuals. According to a JAMA study, 70 percent of people with AFib are between 65 and 85 years old. And unless youre of a certain age, chances are you havent had an ECG as part of your yearly physical. Unless you have chest pain, a heart condition, or are getting surgery, doctors have no reason to administer ECGs to an otherwise healthy adult.In a letter from the FDA, the agency notes that Apples ECG app is intended for over-the-counter use only, and definitely isnt meant as a diagnostic tool. But hypochondria and obsessive self-quantification are very real. Ive no doubt some overeager health nuts might overdo it and turn what was meant as a preventive tool into a source of needless anxiety.Furthermore, data without context is less than helpful. We dont know much about the ECG app thus far, other than it measures your heart rhythm, stores PDFs of your readings on Apple Health, and wont be available on the Series 4 until later this year. The average person probably has no idea what a normal ECG looks like, and simply handing over your iPhone with a dozen charts to your doctor might result in more confusion than insight.The idea of being able to continuously collect data on ourselves and present them as evidence to health care professionals is a compelling one. But after more than a year of testing wearables, Ive mostly found my physicians dont know what to do with spreadsheets and graphs of data exported from apps. The numbers are divorced from vital context about my lifestyle, family history, and physical condition at the time the readings were taken. And honestly, I dont know what a lot of my data means either. It has been helpful for me to understand what my baseline is, but at the end of the day, Im no more knowledgeable about medicine than what I can search on WebMD. Of course, if you are over 60, have a high risk of heart disease, or are diagnosed with AFib, the Series 4 has value provided you consult with your doctor. Even so, its important to keep in mind the basics when it comes to gathering data. One healthy reading wouldnt put you in the clear, but a bad reading wouldnt mean youre on the road to death either. Really, the watchs most useful purpose is to help at-risk consumers stay mindful of their heart health consistently over time. (And to be frank, better battery life would have helped with that.) Prevention is no small thing, but itll be interesting to see if those most at risk are willing to shell out more than $400 for a smartwatch specifically for this reason. As for the rest of us? I suspect well use the Series 4s heart health features once or twice before forgetting about it completely.Read more: Hands On With the Apple Watch Series 4Originally published at
pas de données
Un guichet médical & Fournisseur d'équipement de laboratoire, l'accent sur les équipements médicaux de plus de 10 ans
Contactez-nous

Si vous avez un Question, Veuillez contacter au contact   Info@mecanmedical.com

86 020 8483 5259
pas de données
Droit d'auteur©2021 Guangzhou MeCan Medical Limited   | Sitemap